50 ans de l’UNPC : c’est l’âge de la pleine maturité, selon son président

0
386

Kinshasa, 23 mars 2021(ACP).– Les 50 ans  de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) est l’âge de la pleine maturité, a déclaré mardi,  son président, Gaby Kuba Bekanga, au cours du lancement du Jubilé d’or de cette corporation, organisé à Kinshasa sous le signe de « Remise en question de notre profession ».

M. Gaby Kuba a rendu un hommage au génie congolais qui a eu l’idée de créer un cadre fédérateur pours tous les chevaliers de la plume de la RDC, avant de saluer le tout premier président de l’UNPC, Raphael Mpanu-Mpanu.

Il a indiqué que ce jubilé d’or constitue une autoévaluation, un examen de conscience et un questionnement s’impose à cet effet « D’où venons-nous ? Où sommes-nous? Et où allons-nous ? ». Pour y répondre, a-t-il suggéré, il faut absolument écarter le caractère festif mais de faire des profondes réflexions

Il a invité les journalistes à l’héroïsme, à sortir du marigot pour sauver le métier, tout en rendant un hommage à son prédécesseur,  Joseph Boucard Kasonga Tshilunde, décédé le 17 novembre 2020.

De son côté, le secrétaire générale de l’UPNC, Jasbey Zegbia Wembulu a retracé l’historique de cette structure, créée le 23 mars 1971 et le parcours de dur labeur qu’a connu l’UNPC.

Les journalistes appelés à œuvrer d’une manière professionnelle

Par ailleurs, les anciens presidents  de l’UNPC, Chantal Kanyimbo et Stephan Kitutu O’lentowa,  ont encouragé les journalistes à œuvrer d’une manière professionnelle pour honorer leur métier.

Témoignant sur leur parcours  au sein de cette corporation, ils ont  rappelé leur adhésion au sein de l’UNPC, les difficultés rencontrées, réalisations et solutions apportées durant leur mandat.

De son coté, le président sectionnaire de l’UNPC/Kinshasa, Jean Marie Kasamba, a invité les journalistes à se procurer les cartes de presse pour se conformer et bénéficier des avantages de la corporation notamment sur la liberté de la presse.

Pour lui, il s’agit d’un document qui aide les journalistes à bien œuvrer sans inquiétudes, conformément aux diverses dispositions internationales pertinentes applicables aux statuts des professionnels de médias.

Il sied de rappeler que cette cérémonie a connu la participation de plusieurs autorités, notamment du Président du conseil d’administration de l’Agence Congolaise de presse (ACP), Nicole Dimbambu Bwanga et du directeur général de ce média public,  Lambert Kaboyi. ACP/Fng/Cfm/GGK