Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi invité à participer au 18 ème sommet de la francophonie à Djerba

0
194

Kinshasa, 23 mars (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président en exercice de l’Union africaine, a reçu en audience, mardi à la cité de l’Union africaine, M. Othman Gerandi, ministre tunisien des Affaires étrangères, de la migration et des Tunisiens de l’étranger, venu lui transmettre une invitation de son homologue tunisien,  Kaïs Saïed, afin qu’il prenne part, en novembre prochain, au 18ème sommet de la francophonie, à l’île de Djerba.

La coopération bilatérale entre Kinshasa et Tunis a également été au menu de l’entretien entre le Président Félix Antoine Tshisekedi et l’homme d’État tunisien.

Le Chef de l’État a exhorté le ministre tunisien à figurer toujours à l’avant-garde du renforcement de la coopération entre les deux pays et de la recherche des voies et moyens de la diversifier dans différents domaines, ajoutant que Kinshasa et Tunis ont déjà scellé beaucoup d’accords par le passé.

L’émissaire du Président tunisien a, à cette occasion, transmis  au Chef de l’État les « félicitations fraternelles » du Président Kaïs Saïed pour sa mandature à la tête de l’Union africaine.

Pour Kaïs Saïed, le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo marquera le développement du continent dans divers domaines, notamment de l’éducation, de transport et académique.

Il a ajouté que les Etats africains doivent, en cette période de la COVID-19, renforcer davantage leur coopération dans le domaine des recherches scientifiques en vue de faire face à toutes les autres pandémies du genre COVID-19 qui surgiraient dans les jours à venir.

S’agissant de la paix et de la sécurité sur le continent, a dit Kaïs Saïed, le Président Félix Antoine Tshisekedi est conscient du fait que la paix ne pourrait profiter au continent que lorsque les pays africains se mettront ensemble pour faire « parler » l’économie et la croissance et faire face à tous les défis du moment.

M. Guylain Nyembo Mbwizia et Christian Bushire, respectivement directeur de cabinet du Chef de l’État et Conseiller principal au Collège diplomatique ont assisté à cette audience.

Initialement prévu à Tunis en 2020, le 18ème sommet  de la francophonie a été  reporté aux 20 et 21 novembre 2021 suite à la  crise sanitaire.

À travers le choix de Djerba, candidate pour l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le Président Kaïs Saïed a voulu adresser  » un message fort, confirmer un objectif ambitieux à savoir, celui de consacrer la décentralisation et de créer une dynamique nouvelle, une dynamique économique, sociale et culturelle du sud tunisien. « 

La présence d’un aéroport international, d’une riche infrastructure hôtelière et de salles de congrès a également dicté ce choix.

Djerba est une île de la côte tunisienne connue pour ses plages méditerranéennes et ses villes blanches du désert influencées par les cultures berbère, arabe, juive et africaine. Sa ville principale est Houmt Souk.

Elle est réputée pour ses marchés artisanaux, son port de pêche et sa forteresse du XVIe siècle, Borj el Kebir. Au sud se trouve la synagogue El Ghriba, un lieu de pèlerinage pour les Juifs d’Afrique du Nord

L’OIF compte 88 États et gouvernements dont 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs. ACP/Fng/Cfm/GGK/Thd