Les couples chrétiens de la CBFCO appelés à cultiver l’amour dans la vie conjugale

0
164

Kinshasa, le 23 mars 2021, (ACP). -La Famille réunie en Christ (FAREC) au sein de la Communauté baptiste du fleuve Congo (CBFC) à l’initiative du couple «MENA», a appelé les couples chrétiens à cultiver l’amour et la fidélité dans la vie conjugale, au cours d’une réunion organisée lundi dans la salle polyvalente de l’église de Lisala située dans la commune de Kasa-vubu.

Axée autour du thème : «Bâtissons les foyers stables en Christ», cette rencontre a été animée par le pasteur Alou Langa de l’église «Gagner les âmes pour les Seigneur (G.A.S)».

Ce serviteur de Dieu a défini le concept «Foyer» comme étant une demeure familiale et une habitation qui réunit des personnes, avant d’indiquer que l’amour comme la fidélité est indispensable dans la vie conjugale des couples et de conseiller à le communiquer sainement

Il a souligné que Dieu a conçu le mariage pour qu’il soit la plus intime de toutes les relations humaines, et que les couples doivent ainsi partager leur vie spirituelle, émotionnelle, sociale et physique au point de devenir un.

Pasteur Alou Langa a fait observer que le degré de fidélité atteint par un couple détermine le degré de satisfaction générale de son mariage, insistant qu’inversement, la part de fidélité absente dans la vie conjugale, donne la mesure au vide qui caractérise la relation du couple.

Dans notre société, beaucoup des partenaires vivent ensemble en restant pourtant puérils coupés l’un de l’autre, a-t-il dit, rassurant que la fidélité dans un couple est liée à la qualité de communication de celui-ci étant donné que les partenaires doivent ainsi éviter la communication malsaine susceptible de détruire  leur forte intimité.

Il estime que l’infidélité engendre des conséquences néfastes  dans des couples, vient briser la vie conjugale et crée de l’instabilité dans le foyer au point de rendre important le choix des partenaires pour le mariage appelé à se fonder sur des valeurs.

Ce croyant a, en outre, évoqué les problèmes des finances dans le mariage,  invitant les couples à ne se contenter que de ceux qu’ils ont. « vivez avec les moyens que Dieu vous a donnés », a-t-il recommandé en se fondant sur les Saintes écritures dans Philippins 4 :21, avant de demander aux couples de ne jamais prendre des engagements financiers au-delà de ce qu’ils disposent.

Il a, par conséquent, exhorté  les couples à éviter la confusion et à persévérer dans l’observance de l’amour et de la fidélité  en privilégiant le pardon en vue de raffermir leurs unions conjugales.

Organisée chaque mois par  la «FAREC», cette rencontre dont l’objectif est l’édification de la vie conjugale, se tient avec  les couples chrétiens de la CBFC, renseigne-t-on. ACP/Fng/Cfm/GGK/Thd