Formation des journalistes sur la traite des personnes par l’APLTP

0
243

Kinshasa, 24 mars  2021(ACP).- L’Agence pour la Prévention et la Lutte contre la Traite des Personnes (APLTP)  organise du 22 au 24 et du 29 au 31 mars prochain, une série de formation visant à renforcer les capacités des professionnels des médias congolais dans le domaine de la lutte de la traite des personnes, a appris mercredi  l’ACP des organisateurs de cette structure.

Selon L’APLTP, cette formation a pour objectifs d’aider les journalistes à mieux cerner les éléments constitutifs de la traite des personnes afin qu’ils apportent leur contribution dans la lutte contre cette forme de violation grave des droits humains  et de promouvoir une réponse nationale plus coordonnée  et efficace contre cette pratique.

 « Les journalistes sont les éclaireurs de la population, à travers leurs émissions, ils informent et forment. La traite des personnes étant une notion nouvelle en RDC bien qu’elle existe depuis longtemps, nous avons estimé qu’il faut intéresser les professionnels des médias pour qu’ils soient  à mesure de bien rendre les informations en la matière », a dit Cécile Rebecca Kasanda Meta, coordinatrice de l’APLTP.

D’après elle, ces formations s’inscrivent dans le cadre de la campagne nationale de sensibilisation contre la traite des personnes, dénommée : « Ensemble dénonçons et combattons la traite des personnes », lancée par l’APLTP, depuis  le 14 novembre 2020, sous le haut patronage du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi.

De son côté, le Dr Thelot Fils- Lien Ely, conseiller technique à l’OIM et l’un des formateurs, a précisé que durant ces assises, les journalistes seront formés sur les différentes figures de la traite, sur les indicateurs permettant d’identifier les victimes, le cadre législatif existant en droit congolais ainsi que sur les techniques de diffusion de l’information en cette matière.«  C’est ici l’occasion de former les journalistes sur les stratégies de prise en charge des victimes, s’organisation des acteurs dans un travail d’ensemble de première ligne parce qu’ils ont un rôle important à jouer dans la sensibilisation de la population contre l’esclavage moderne », a-t-il souligné.

Cette activité a vu le jour grâce au financement du gouvernement américain à travers l’USAID, en collaboration avec l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et Internews.

L’APLTP est une agence créée par la présidence de la République par ordonnance numéro 19 /027 du 22 avril 2019, chargée de coordonner toutes les interventions et ACP/Kayu/KJI