Kasaï Oriental : le président du syndicat des mototaxis condamne le 2ème meurtre

0
222

 Mbuji-Mayi, 24 mars 2021 (ACP).- M. José Lufuluabu Muenda Lumu, président de l’Union pour la défense des taxis-motos du Congo (UDETACO), condamne dans une déclaration lundi à la presse, le 2ème meurtre d’un chauffeur de moto en l’espace d’un mois dans la ville de Mbuji-Mayi par des bandits à main armée se faisant passer pour des clients.

Il appelle les autorités locales à assurer la sécurisation des personnes et de leurs biens, particulièrement les mototaxis devenus depuis un certain temps, la cible des tueurs.

José Lufuluabo promet des actions d’envergure au cas où la sécurité de ses membres n’est pas assurée, tout en alléguant que le service rendu par les conducteurs est patriotique et très bénéfique pour une population dépourvue des moyens de transport officiel.

Le président de l’UDETACO dit regretter le fait que ce deuxième drame se soit déroulé à quelques mètres seulement d’un commissariat de la police, peu avant 20 heures, et exige les explications des autorités compétentes à tous les niveaux. La victime André Bajika laisse une veuve et 4 orphelins. ACP/Kayu/KJI