La route nationale n°1 menacée par deux têtes d’érosions en progression au quartier Mitendi

0
367

Kinshasa, 24 mars 2021 (ACP).- La route nationale n°1 reliant la ville de Kinshasa et la province du Kongo Central est menacée par deux têtes d’érosions en progression au quartier Mitendi, dans la commune de Mont Ngafula, a constaté l’ACP, mercredi, sur les lieux.

Selon M. Chris Munse, un habitant dudit quartier, la progression de ces deux têtes d’érosions est consécutive aux récentes pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville de Kinshasa et qui ont déjà emporté plusieurs maisons construites.

Il a ajouté que ces catastrophes naturelles occasionnent le stationnement d’une une longue file des camions poids lourds sur la chaussée, de part et d’autre de la route, non loin du dépôt d’une société brassicole.

Pour M. Dieumerci Sombo, responsable de l’orphelinat « Bon berger Jésus », situé à quelques mètres de ce ravin, les enfants internés dans sa structure sont en danger, car la clôture a déjà été endommagée et ceux-ci ont dû être évacués d’urgence suite à l’intrusion de l’eau de pluie.

Il a profité de l’occasion pour lancer un appel aux autorités urbaines afin que des travaux antiérosifs soient entrepris pour endiguer l’évolution de ces érosions dont l’une en provenance de Mbenseke  est en constante progression vers la chaussée.

Par ailleurs, les habitants de ces deux quartiers ont indiqué qu’une entreprise chinoise à pied d’œuvre depuis quelques mois, peine à maîtriser cet écoulement de terrain par manque de canalisations d’eau de pluies. ACP/Kayu/KJI