Kinshasa abritera du 29 au 31 mars un dialogue intercommunautaire pour  les hauts-plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga

0
221

Bukavu, 25 mars 2021 (ACP).- Les leaders communautaires des populations vivant dans les hauts-plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga ainsi que les organisations locales de la société civile, soutiennent le dialogue entre leurs communautés respectives qui sera tenu à Kinshasa, du 29 au 31 mars courant en vue de rétablir une paix durable et une cohabitation pacifique dans ces contrées du Sud-Kivu.

Dans un entretien avec la presse mercredi 24mars, le président de la communauté Banyamulenge à Uvira, Alexis Rucahanira, a indiqué que sa communauté a un cahier des charges à défendre durant ces assises, appelant les autorités à en tenir compte.

 Pour lui,   sa communauté  attend de  ce  dialogue,  l’arrêt des hostilités entre les différentes communautés habitant les hauts plateaux. Il souhaite un engagement ferme de tous les acteurs pour le rétablissement de la paix, la sécurité et la concorde, mais aussi un engagement politique du pouvoir public.

De son côté, le président de la société civile  de Minembwe, Ruvuza Ngoma, préconise  la restitution aux populations locales des décisions qui seront prises à l’issue de ces assises prévues prochainement à Kinshasa.

La zone des hauts-plateaux d’Uvira, Fizi et Mwenga est en proie à l’insécurité,  créée notamment par des tensions intercommunautaires, ainsi que l’activisme des groupes armés locaux et étrangers, signale-t-on. ACP/Fng/Awa