Kinshasa : un mort et des dégâts matériels enregistrés à Lemba après la pluie  diluvienne de mercredi

0
1291

Kinshasa, 25 mars 2021 (ACP).- Un mort et d’importants dégâts matériels, au quartier Kemi, dans la commune de Lemba, tel est le bilan de la pluie diluvienne qui s’est abattue, mercredi, sur la ville de Kinshasa.

Ce bilan a été établi par  l’ACP, au cours d’une ronde dans quelques communes de la capitale apres cette pluie.

Selon Mme Odile Masamba Mandiangu habitant du quartier Kemi, un élève du complexe scolaire Ikam, agé de 15 ans, a trouvé la mort suite à l’écroulement totale de la toiture d’une maison en réfection, située à une vingtaine de mètres de son école.

C’est autour de 19 h que l’infortuné accompagné de ses camarades tentait de regagner le domicile familial dans la même commune, après s’être abrité pendant près de deux heures dans une parcelle voisine, a-t-elle précisé.

Pour sa part, le préfet et chef d’établissement dudit complexe scolaire s’est refusé de tout commentaire. La dépouille de la victime à été acheminée à la morgue du centre de référence « Mère et enfant de Ngaba».

En ce qui concerne les dégâts matériels, on a enregistré des cas d’inondations des avenues et d’écroulement des murs des maisons, au quartier Kemi,  au quartier Camp Christ Roi, dans la commune de Kasa-Vubu, au quartier CECOMAF, dans la commune de N’djili.

Des  dégâts  similaires ont été aussi observés dans les quartiers de la capitale réputés exposés aux inondations, à l’instar du quartier Mushie, dans la commune de Lingwala, l’avenue des Huileries au niveau de l’alimentation «Food market», dans la commune de Kinshasa.

La route CECOMAF et les maisons environnantes inondées

Par ailleurs, la route CECOMAF et les maisons environnantes ont été inondées par les eaux  de pluie,  a confié le secrétaire communal de N’djili, Pierre Fwasa, lors d’un entretien à  l’ACP.

Il a fait savoir que l’état de la route précitée n’a pas permis aux usagers de cette coin de la capitale de rejoindre leurs domiciles des quartiers environnants, ajoutant qu’il y a eu débordement des eaux de la rivière Nsanga vers le quartier 11, ainsi qu’une partie du quartier 7 précisément.

En revanche, dans la périphérie de Kinshasa particulièrement dans les communes de Maluku et N’sele, l’on n’a pas enregistré de signe de grande pluie.

Plusieurs quartiers  de la commune de Limete sous les eaux 

 Des inondations  ont été enregistrées dans la majorité des quartiers de la commune de Limete, où de nombreuses familles vivent déjà, depuis quelques temps sous eaux, à la suite des pluies à répétition.

Il s’agit notamment des quartiers Ndanu, Salongo Debonhomme et Kingabwa, etc.  D’après une habitante du quartier Ndanu, Véronique Manga, la présence  des eaux stagnantes rend difficile la circulation dans les avenues.

«Nous sommes parfois obligés de recourir à des pirogues ou de mettre des bottes pour se déplacer » a-t-elle déclaré, soulignant que ces inondations sont liées au débordement du lit de la rivière N’djili et à  la carence des  ouvrages d’assainissement dans ce coin.

En attendant que les cris de détresse lancés à maintes reprises par les habitants parviennent à l’autorité urbaine, les jeunes s’emploient à  résoudre le problème  grâce à des moyens de bord, notamment des sacs de sable.

Pas d’inondation après le curage des rivières Makelele et Maluku à Kintambo

Les habitants des maisons situées le long des rivières Makelele et Maluku dans les communes de Bandalungwa et Kintambo sont à l’abri des inondations depuis la première phase de curage de ces deux cours  d’eaux, intervenu récemment,  a déclaré, jeudi, le chef du quartier Lubudi-Luka, Tresor  Ndombasi.

Il a affirmé que la pluie  diluvienne qui s’est abattue, mercredi, a effectivement inondé  ces deux rivières,  sans pour autant provoquer des dégâts matériels et de pertes en vies humaines, recommandant ainsi à l’autorité urbaine de poursuive leur curage, en  vue de mieux garantir la sécurité de la population ACP/Fng/Awa