La fondation FONDANYM engagée dans l’autonomisation de la femme du Kongo Central

0
629

Mbanza-Ngungu, 25 mars 2021 (ACP).- La Fondation Ngana ya Matubuana (FONDANYM) s’est engagée dans l’autonomisation de la femme du Kongo Central par le lancement de quelques formations et activités dans cette province, a annoncé à l’ACP sa présidente, Huguette Ngana Nsimba, dans un entretien jeudi  au siège de cette fondation à Mbanza-Ngungu.

Huguette Ngana Nsimba, qui s’est dit préoccupée par l’état de dépendance des femmes de cette province, a indiqué qu’en ce mois de mars dédié à la femme, la FONDANYM  assure à plus de cent femmes constituées des veuves et filles meres des formations en coupe et couture pour une durée de six mois, soulignant que beaucoup d’autres activités sont prévues  en vue de donner à la femme les moyens de se prendre en charge.

La présidente de la FONDANYM a appelé les femmes à s’élever pour exercer des fonctions ou tâches jadis réservées aux hommes, avant de les exhorter à s’approprier de l’égalité prônée mondialement entre l’homme et la femme.

Huguette Ngana Nsimba a dit avoir consacré ce mois à la sensibilisation et à la conscientisation des femmes à participer activement au développement du pays sans le moindre complexe.

Elle a fait part d’intenses activités qu’elle a menées depuis début mars, notamment la visite du marché central de Matadi, des mamans de la prison centrale de Matadi, ainsi que des veuves et filles-mère de Mbanza-Ngungu à qui elle a prodigué des conseils et distribué des pagnes et plusieurs objets pour célébrer le mois de la femme. ACP/Fng/Awa