Tregim tient tête à Malata (1-1) à l’EUFKIN-Kilimani

0
168

Kinshasa, 25 mars 2021 (ACP).- Le FC Tregim a tenu tête au FC Malata, leader au classement, en lui imposant un match nul de 1-1, mercredi au terrain Ocal, dans la commune de Lingwala, pour le compte de la 22ème journée du championnat de division III de l’Entente urbaine de football de Kinshasa (EUFKIN)-Kilimani.

Les rouge et or de la commune de Barumbu se sont fait piéger en concédant un penalty que Muya Pemba (15ème, 1-0) a transformé pour l’ouverture du score. Amalia a attendu plus d’un quart d’heure après pour revenir à la hauteur de son adversaire grâce à Mbo Isaac (37ème 1-1).

Au retour des vestiaires, Tregim a baissé le rythme en se contentant de procéder par des contres tout en soignant la possession de la balle. De son côté, Malata a continué à se ruer dans le camp adverse en vue de faire la différence. Mais, il a été trahi par le manque de précision.

Déclarations d’après match des deux entraineurs

Jeannot Mpoyi, entraineur de Tregim : «Nous venons d’arracher 1 point devant Amalia, c’est l’essentiel pour nous. Nous voulions une victoire mais cela n’est pas arrivée».

Papy Mousa, coach de Malata : « Nos joueurs n’ont respecté  les consignes, nous leur avons dit qu’il fallait plus garder le ballon et procéder par des passes en profondeur, mais ça n’a pas été. Mais, nous avons quand même pris 1 point.»

Au terrain de l’Ecole technique de la Gombe, New Vainqueur a laminé Les Stars de Kinshasa par 5-0 et le FC Diabe a gagné par forfait son match contre New Vision (3-0).

Ci-après les autres résultats de la même journée : AS KA-Oriont 1-0, Marseille-Diamant 3-0 forfait), Saint Paul-Inter Club de Lingwala 0-0, Univers-Dynakin 0-3 (forfait), Mani Saint- Matete 1-0, Inter Club de Kinshasa- KBG Stars 0-3.

Gabon-RDC : La menace c’est Aubameyang, mais pas que…

Heure H-8 avant que Léopards et Panthères descendent dans l’arène du Stade de Franceville, tour d’horizon rapide de la force offensive de Patrice Neveu constitué d’un trio d’attaquants redoutables.

Aubameyang, la griffe de Panthère qu’il faudra éviter

De tous les noms des attaquants gabonais présents pour le match, celui de Pierre-EmerickAubameyang sort du lot tout de suite. Le joueur d’Arsenal (31 ans) porte l’attaque des Panthères depuis ses débuts en sélection en 2012. Véritable machine à buts (Meilleur buteur en Bundesliga et en Premier League), PEA sera l’atout numéro un de Patrice Neveu pour déstabiliser la défense congolaise.

Auteur de 9 buts en PL et de 13 buts toutes compétitions confondues, Aubameyang ne vit pas sa meilleure saison. Cependant, ses 26 buts en 61 matchs avec le maillot Bleu et Jaune prouve qu’il faudra se méfier de l’ancien joueur du Borussia Dortmund.

L’inconnu mais dangereux Bounpedza

Si Aubameyang fait trembler n’importe quelle défense, ce n’est pourtant pas lui l’attaquant le plus en forme du Gabon. Un certain Aaron Bounpedza explose les statistiques cette saison en Turquie. «A l’été 2020, Hatayspor, club d’Antioche promu en Ligue 1 turque, déboursait 300 000 euros pour recruter Aaron Boupendza, 24 ans, alors aux Girondins de Bordeaux.»

Aujourd’hui, « l’attaquant gabonais, actuel meilleur buteur de la SüperLig turque (18 buts) en vaut trente fois plus, une somme que le Galatasaray Istanbul, l’un des plus grands clubs de Turquie, est prêt à débourser fait savoir » Le Monde. Il est donc un véritable poison pour une défense, même si celle-ci possède Chancel Mbemba en son sein.

L’énigme Denis Bouanga

L’ailier de l’AS Saint-Etienne est l’une des valeurs sûres de l’effectif de Patrice Neveu. Denis Bouanga, 26 ans, sera probablement titulaire face aux Léopards.

Cette saison, l’ancien joueur de Nimes connaît un coup d’arrêt en Ligue 1. Seulement 5 petits buts marqués avec les Verts en 29 apparitions en championnat.

«Le Gabonais devrait déjà être à 9 réalisations en Ligue 1. Problème, il a marqué quatre buts, dont deux sur penalty» fait savoir AboutSainté. Il faudra donc se préparer à subir les attaques des Panthères sous l’impulsion de ces trois hommes, P-E Aubameyang, Bounpedza et Denis Bouanga.

En face, Marcel Tisserand et Chancel Mbemba auront du pain sur la planche. ACP/Fng/Awa