L’année 2021 est une année d’éclosion pour l’Afrique, selon Le DG du Centre de recherches d’art Kimbangu

0
266

Kinshasa, 26 mars 2021 (ACP).-  L’année 2021 est une année d’éclosion pour l’Afrique, a déclaré le Directeur général du Centre de recherches d’art Kimbangu (CRAK), Jospin Lohanga Konga, à l’occasion de l’exposition, vendredi, des œuvres d’art du centenaire kimbanguiste, à Maisha Park, dans la commune de la Gombe.

« L’Eglise kimbanguiste célèbre les 100 ans des œuvres phénoménales de papa Simon Kimbangu. Cette année, nous avons la RDC au sommet de l’Union africaine par l’entremise du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. l’Afrique est déjà debout », a indiqué Jospin Lohanga, artiste visuel international.

Lohanga Konga a, à cette occasion, appelé les Africains à cohabiter pour le développement du continent, avant d’indiquer que cette exposition permet de dévoiler la richesse des talents de son art et constitue une contribution et une réponse offerte à l’appel lancé par le Chef de l’Etat et président en exercice de l’Union africaine, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la renaissance de la culture africaine.

À cet effet, le CRAK invite les Congolais à vivre ce patrimoine créatif et à redécouvrir tous ensemble la culture africaine afin de porter très haut l’authenticité du pays. « L’art est un moyen d’expression », a-t-il dit, ajoutant : chaque peuple a ses codes même si chaque artiste a sa signature ».

Parmi les œuvres exposées, on y trouve les figures emblématiques de véritables combattants du pays, notamment Papa Simon Kimbangu, Mama Muilu, Kimpa Mvita et autres.

De son côté, le président du Conseil national des artisans du Congo (CNAC), Ignace Bwaga a exprimé le voeu de voir le continent africain vivre en paix.

Selon lui, on ne peut travailler sans la paix et la tranquillité d’esprit qui aide l’individu à produire des œuvres spectaculaires.

Il a, à cet effet, invité les autorités congolaises à soutenir la culture congolaise à travers les diverses activités de l’art pour que le pays obtienne l’indépendance culturelle Mme Mado Maisha, promotrice du centre culturel Maisha park a fait savoir que son centre travaille pour la promotion de la culture nationale, africaine et internationale.

Elle a poursuit que la RDC connait deux grands événements à l’an 2021, notamment,  l’élévation du Président Tshisekedi au sommet de l’Union africaine  et de la célébration du centenaire de l’église kimbanguiste.

Plusieurs personnalités étaient présentes à cette exposition notamment, les ambassadeurs du Portugal et de l’Inde en RDC,  le représentant du conseiller du Chef de l’Etat, un cadre du PPRD, la directrice de la Symphonie des arts et l’orchestre symphonique Kimbangu. ACP/