La COVID-19 chez la femme enceinte présente des risques, selon Dr. Ngalula

0
516

Lubumbashi, 27 mars 2021 (ACP).-Dr. Micrette Ngalula gynécologue de la polyclinique Shalina de Lubumbashi, a relevé au cours d’une activité des femmes médecins organisée jeudi au bâtiment hypnose à Lubumbashi, que la COVID-19 chez la femme enceinte présente les risques d’accoucher prématurément ou par césarienne.

Elle a souligné que les femmes enceintes et les femmes qui allaitent devraient aussi figurer sur la liste des catégories de priorisation au vaccin. Elle a ajouté que la femme enceinte est à risque de développer des complications graves si elle est atteinte de la COVID-19.

Dr. Nicrette Ngalula a fait savoir que la plus part des pays qui ont réussi à contenir la vague de la pandémie de COVID-19 et à répondre à son impact sanitaire et à l’ensemble de ses répercussions socio-économique sont dirigés par les femmes.

Elle a donné l’exemple des cheffes de gouvernement du Danemark, de l’Allemagne et de la Nouvelle Zélande qui ont fait preuve de la détermination et l’efficacité dans leurs réponses dans la lutte contre cette pandémie.

Elle a aussi insisté sur le respect des gestes barrières afin de limiter la propagation de COVID-19.

Les leviers d’un bon leadership féminin

Dr. Jeannette Muskaze Mwanavita, médecin traitant à la polyclinique Manne Cachée de Lubumbashi, quant à elle, s’est penchée sur les leviers d’un bon leadership féminin.

Elle a parlé de la connaissance qui implique l’acceptation, l’amour, la confiance en soi ; la prise de conscience de sa force ; le fait de saisir toutes les opportunités qui s’offrent, la faculté de viser toujours le sommet.

Elle a épinglé dix compétences clés pour un leader notamment le planning stratégique, l’étude du marché, l’innovation, la communication efficace. ACP/CL/KJI