Pékin pense qu’aucune solution ne sera trouvée aux défis mondiaux dans toutes tentatives de diviser le monde en différents blocs

0
178

 Kinshasa, 27 mars  2021 (ACP).- Les tentatives de diviser le monde en différents blocs ne sont pas des solutions aux défis mondiaux, notamment la lutte contre la pandémie de COVID-19, le changement climatique et la pauvreté, a récemment déclaré l’ambassadeur de Chine aux Etats-Unis, Cui Tiankai, cité samedi par des agences internationales de presse.

« Nous croyons que ce que le monde d’aujourd’hui veut et ce que le monde de demain voudrait, ce sont les efforts conjoints de tous les pays pour construire une communauté de nations pour un avenir partagé », a indiqué jeudi M. Cui dans une interview en direct avec la présentatrice de CNN, Christiane Amanpour.

Les tentatives de diviser le monde en différents blocs, ou même de construire des blocs militaires de confrontation ne sont pas des solutions aux défis mondiaux, a-t-il noté.

La réunion de haut niveau entre les principaux diplomates chinois et américains la semaine dernière à Anchorage, en Alaska, était opportune, et elle a certainement aidé les deux parties à mieux comprendre l’autre, a souligné M. Cui.

« J’espère que ce sera le début d’un long processus de dialogue, de communication et, espérons-le, de coordination entre les deux parties », a-t-il ajouté.

« Nous vivons certainement dans un monde très différent, un monde en évolution rapide. Et il y a différents systèmes dans le monde, différentes civilisations« , a-t-il affirmé, ajoutant penser « que notre avenir réside dans les efforts conjoints pour construire une telle communauté mondiale, de ne pas diviser le monde en différents camps ».

« Notre objectif est de répondre à l’aspiration croissante du peuple chinois à une vie meilleure. Notre objectif n’est pas de rivaliser avec ou de remplacer un autre pays », a déclaré l’ambassadeur, ajoutant qu’il espérait que les gens pourraient en avoir une meilleure compréhension.

Selon lui, la Chine est toujours ouverte à la coopération internationale et attachée à la coopération multilatérale, et une telle coopération devrait être basée sur l’égalité, le bénéfice réciproque et le respect mutuel.

« Comment les gens peuvent-ils coopérer les uns avec les autres s’ils ne se traitent pas sur un pied d’égalité? … C’est le problème des pays occidentaux », a-t-il fait remarquer.

« Ils doivent encore apprendre à traiter les autres pays, les autres races, les autres civilisations comme des égaux« , a ajouté l’ambassadeur. ACP/CL/KJI