Clôture du Mois de la femme à l’Université PUK-E (N’sele)

0
496

Kinshasa, 28 mars 2021(ACP)-. Près de 500 femmes habitant le quartier Mpasa, au Sud-Est de Kinshasa, se sont retrouvées samedi à l’Université Progrès Kinshasa Est (PUK-E), dans la commune de la N’sele, à l’occasion de la clôture du mois de la femme organisée par cette Alma mater, en présence du recteur chancelier de cette université de proximité, Emmanuel Kahusu Mwan-nza-k’a.

Le professeur Kahusu a au cours de son intervention,  insisté sur le fait que la mission de son université est d’apporter la vraie information à la communauté habitant cette partie de la ville de Kinshasa.

Dans ce cadre, a-t-il dit, la femme doit prendre conscience de son rôle de rassembleuse afin de permettre à la société de se développer à partir de son action. Elle doit, a-t-il souligné incarner les vraies valeurs de la société congolaise notamment, incarner la vérité et faire imprégner les valeurs cardinales qui vont servir la communauté pour son développement intrinsèque de sa communauté et du monde.

En ce mois de mars dédié à la femme, l’Université PUK-E,a voulu faire voir à la femme ce que la communauté attend d’elle en tant que mère et artisane de l’unité familiale et du développement.

D’autres intervenants, comme le professeur Célestin Ngabala, secrétaire général académique de PUK-E, Mme dr Giema Pierrette (PUK-E/ISSIC) ont parlé notamment de l’origine de la journée de droits de la femme, la lutte contre les violences sexuelles basées sur le genre, les infections sexuellement transmissibles en milieu universitaire et les obstacles pour une bonne future femme de valeur.

Une bonne ambiance autour d’un cocktail a régné à l’issue de cette séance académique. ACP/CL/May