La vice-ministre des Mines appelle les femmes de ce secteur au dynamisme et à l’innovation dans le travail

0
127

Kinshasa 28 mars 2021 (ACP).- La vice-ministre des Mines, Alpha Denise Lupetu Tshilumbayi, a appelé les femmes de l’administration minière au dynamisme et à l’innovation en vue de rendre effectif le leadership féminin au sein de l’administration publique et contribuer à l’émergence de la RDC.

Elle l’a fait savoir samedi à l’issue de la journée de réflexion organisée à l’intention de ces femmes à l’hôtel Venus dans la commune de la Gombe.

Mme Alpha Denise Lupetu Tshilumbayi a savoir que la RDC attend de la gente féminine de l’administration minière une influence positive au sein de ses différents services pour renforcer l’efficacité en matière de bonne gouvernance notamment en s’appropriant  les techniques du numérique.

Le secrétaire général aux Mines Joseph Ikoli a invité le personnel féminin  de ce secteur à faire preuve de discipline, au travail bien fait, au dévouement et au patriotisme pour s’affirmer davantage du point de vue professionnelle au même titre que les hommes.

«grâce à ces valeurs, certaines d’entre vous seront promues et ceci pour favoriser la méritocratie en luttant contre la discrimination au sein de notre administration», a déclaré le Secrétaire aux Mines Ikoli.

La présidente du comité des femmes de l’administration minière Marie-Louise Lukusa Ntumba a, pour sa part, plaidé auprès du gouvernement, la mise en place d’un programme approfondi d’apprentissage numérique de femmes de son secteur, en vue de renforcer la compétitivité et promouvoir le leadership féminin à l’heure de la covid-19 où la participation dans la femme se voit être une nécessité pour répondre aux défis de l’environnement socio-économique actuel.

«Le leadership féminin d’excellence comme aspiration doit être l’ultime conviction de la femme fondée sur les mérites et l’éthique», a t-elle déclaré.

cette réunion a connu la participation des partenaires internationaux à savoir OIT, BGR, UNICEF et les représentantes de l’administration des mines venues des provinces du Lualaba, Haut-Katanga, Kongo-central ainsi que du Bandundu, précise-t-on. ACP/CL/May