L’ONEEL s’engage pour la prise en compte de la parité homme-femme dans la réforme de la loi électorale

0
439

Kinshasa, 28 mars 2021(ACP).– L’Ordre national des experts électoraux (ONEEL) s’engage pour la prise en compte de la parité homme-femme dans la réforme de la loi électorale, a déclaré, son président national Nestor Maroy, au cours d’un café électoral sur « l’Eveil des consciences nationales face aux réformes électorales liées au genre en RDC », organisé, samedi, à l’Hôtel Malebo dans la commune de Kintambo.

Pour Nestor Maroy, la mission de l’ONEEL en partenariat avec la « CAFOD » et le réseau « Rien sans les femmes », continue à influer sur toutes les parties prenantes dans les réformes électorales pour que la parité homme-femme soit une réalité en RDC.

Ce partenariat mènera des campagnes de sensibilisation et des plaidoyers pour attirer l’attention sur le dysfonctionnement des textes qui consacrent la parité notamment, la contradiction entre la disposition constitutionnelle sur la parité et l’article 14 de la loi électorale stipulant que le non respect de la représentation des femmes sur la liste électorale ne constitue pas un motif de son rejet par la CENI, a-t-il dit.

Des experts électoraux notamment Me Roger Buhendwa, rapporteur de l’ONEEL, Me Alimeti, Me Pacifique Mpunzi, et la représentante du Réseau «Rien sans les femmes», Descartes Mponge, ont intervenu sur les différentes préoccupations de l’assistance composée des femmes leaders des partis politiques et de la Société civile.

Il s’agit notamment, des  réformes majeures et mineures sur les 8 phases d’un cycle électoral, du respect des instruments internationaux ratifiés et des textes consacrant la parité homme-femme, d’une nouvelle politique d’enseignement sur la masculinité positive, et tant autres.

Les parties prenantes à l’activité ont proposé à l’issue des discussions, que la loi électorale exige la répartition paritaire homme-femme dans la hiérarchie des partis politiques, sur les listes électorales, dans les missions d’observation électorale, dans les plénières, etc.

L’Ordre national des experts électoraux regroupe les personnes ayant un diplôme de 3eme cycle en formation électorale, et bénéficiant d’une expérience avérée en organisation des scrutins, rappelle-t-on. ACP/CL/May