LINAFOOT : Renaissance du Congo et Lupopo s’affrontent mercredi

0
333

Kinshasa, 30 mars 2021 (ACP).- Le FC Renaissance du Congo de Kinshasa et le FC Saint Eloi Lupopo de Lubumbashi s’affronteront mercredi au stade des Martyrs de la Pentecôte, en match de la 17ème journée du 26ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Cette rencontre sera la 6ème de la série de la phase retour pour l’écurie orange après s’être mesurée à l’AS Dauphin Noir de Goma  (3-2), Blessing FC de Kolwezi (0-1), le FC Lubumbashi Sport (1-1), l’AS Simba de Kolwezi (1-3) et SM Sanga Balende de Mbuji-Mayi (1-2).

De son coté, Lupopo sera à sa 7ème série durant la même période, après les nuls vierges face à la JS Groupe Bazano de Lubumbashi, aux CS Don Bosco et TP Mazembe de la même ville, et un autre nul avec buts contre la Jeunesse Sportive de Kinshasa (JSK) (1-1). Les Lumpas ont réussi dans cette manche retour en glanant deux succès devant le Racing Club de Kinshasa (1-0) et l’AC Rangers de la capitale congolaise (2-1).

Les deux adversaires, qui vont se retrouver mercredi dans la grande marmite béante du boulevard Triomphal, s’étaient séparés sur un nul vierge à Lubumbashi lors de la manche aller. Lupopo est crédité de 35 points en 20 sorties et devance Renaissance du Congo de 10 longueurs pour le même nombre de matches joués. Une victoire des poulains de l’entraineur Bertin Maku est susceptible de les propulser en deuxième position au classement avec 38 unités derrière Mazembe, le leader avec 43 points.

 Les entraîneurs de Renaissance du Congo et Saint Eloi Lupopo face à la presse

 Papy Kimoto Okitakoy, coach de Renaissance du Congo : « Nous sommes revenus redorer l’image de Renaissance du Congo, nous n’avons pas de pression parce que  nous jouons le maintien, nous avons déjà perdu le podium, nous sommes entrain de travailler pour la Coupe du Congo où nous voulons faire quelque chose.

  Nous avons de bons joueurs mais nous voulons travailler seulement avec 24 joueurs, pas avec les 38 que nous avons trouvé dans l’équipe.

 J’ai demandé que les autres cherchent les clubs car, nous ne saurons pas encadré plusieurs athlètes. Nous avons très bien travaillé afin de gagner le match de demain. Je suis parti de Renaissance du Congo car, j’avais une mésentente avec les dirigeants. Maintenant, les choses sont revenus à la normale, tout se passe normalement, le jour où ça n’ira pas je vous le dirais ».

Bertin Maku, coach de Lupopo : « Nous travaillons plus pour la finition plus l’efficacité devant le but, c’est ça notre souhait, nous comptons faire mieux mercredi contre Renaissance, malgré le faux pas contre JSK. Renaissance du Congo, c’est un grand morceau, nous avons fait match nul à l’aller, un math où il faudra avoir les nerfs solides pour gagner. Le compartiment, qui nous fait défaut c’est l’attaque, nous travaillons d’arrache pied. Les supporters de Lupopo sont très exigeants, ils ont leur façon de voir les choses, d’analyser, le contraire de nous les techniciens.

 Nous leur concédons car, c’est leur droit,  leurs critiques nous aident à avancer dans notre boulot, mais il faut reconnaitre  que l’équipe a évolué par rapport à la saison dernière. Nous sommes cette semaine deuxièmes avec plus de matches, nous ne pouvons pas être satisfaits parce que les autres ont moins de rencontres que nous, dès qu’ils auront joué tous leurs matches, nous ne serons plus sur le podium ». ACP/FNG/Cfm/GGK/Thd