Le président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga dénonce le scénario bakata Katanga

0
266

Lubumbashi, 31 mars 2021 (ACP).-Le président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza, a dénoncé le scénario bakata Katanga devenu récurrent dans cette province où, selon lui, un groupe d’aventuriers s’évertue à troubler l’ordre public et la quiétude des paisibles citoyens. Il a exhorté ces aventuriers à abandonner leur sale besogne au risque de s’exposer à l’autorité de l’Etat.

Il a mis en garde tous les nostalgiques et a assuré que le Haut-Katanga ne sera jamais le théâtre des criminalités, de viols, de meurtres, d’assassinats et de cambriolages des domiciles de la population.

C’est dans ce cadre qu’il a salué l’initiative du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de dépêcher dans le Haut-Katanga les éléments de la garde républicaine afin de renforcer les effectifs des agents de force de l’ordre dans leur noble mission d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

Le président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, a lancé ce message dans son discours d’ouverture, mardi au bâtiment du 30 Juin, de la session ordinaire de mars de cet organe délibérant en présence de la notabilité de la place dont le gouverneur Jacques Kyabula Katwe.

Il a salué, à cette occasion, l’avènement de l’Union sacrée tant au niveau national que provincial qui s’est déroulé sans coup de feu ni effusion de sang. Il a félicité le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour avoir pris le 06 février 2021 les rênes de l’Union africaine dans un contexte difficile caractérisé par la pandémie de la COVID-19 dont les effets sont ressentis chaque jour à travers le monde entier.

Sur le plan sanitaire, il a salué l’initiative du Gouvernement de la RDC d’intégrer la vaccination comme moyen le plus efficace en l’absence d’un traitement approprié pour lutter contre la COVID-19 en vue d’augmenter l’immunité collective et de lever les différentes restrictions liées à cette pandémie notamment le couvre-feu, etc.

Il a rassuré la population du Haut-Katanga au regard de la panique générale enregistrée au mois de février dernier dans les écoles de Lubumbashi, que le Gouvernement de la République ne validera pas un vaccin nuisible à la population congolaise.

Il a invité les députés provinciaux à jouer pleinement leur rôle pendant cette session de mars. ACP/Kayu/KJI