Sud-Kivu : six combattants mai mai se rendent à la base de la MONUSCO à Sange Uvira

0
331

Bukavu, 31 mars 2021 (ACP).- Six combattants Maï-Maï du groupe armé d’un certain Prosper, actif dans la forêt de KIRINGYE, groupement d’Itara Luvungi dans la plaine de la Ruzizi  se sont rendus lundi à la base de la Monusco à Sange dans le territoire d’Uvira.

Le Porte-parole militaire des opérations Sokola 2 au Sud du Sud-Kivu, le capitaine Dieudonné KASEREKA, renseigne que ces jeunes du milieu dont l’âge varie entre 24 et 32 ans se sont rendus avec deux armes de guerre de type AK-47 et 32 munitions.

La Même source parle de la semaine dernière à FIZI où les militaires FARDC ont mené des offensives contre les maï-maï d’un certain Alida, dissident du groupe armé YAKUTUMBA.

Les maï-maï Alida étaient tristement célèbres par des actes de pillage, kidnapping et règlement de compte à Kazaroho et Bakwalumona, secteur de MUTAMBALA à plus au moins 50 kilomètres au Sud-Est de la ville de Baraka dans le territoire de FIZI.

Le capitaine Dieudonné Kasereka, suivant l’appel du commandant secteur opérationnel Sokola II au Sud-Kivu, invite les détenteurs illégaux d’armes à les déposer pour la paix et le développement d’Uvira, Fizi et Mwenga.

La Province du Sud Kivu enregistre ce dernier temps une grande avancée en terme de reddition des miliciens armées à la MONUSCO et aux FARDC. Deux combattants du groupe armé MAKANIKA, en date du 11 mars courant, s’étaient rendus à la Monusco à Kipupu à plus au moins 68 kilomètres au nord de Minebwe et avec eux deux armes de guerre, rappelle-t-on. ACP/Kayu/KJI