Ituri : la quête de  pâturage parmi les causes de déplacement des éleveurs vers les provinces du Haut et Bas-Uélé

0
572

Bunia, 1 Avril 2021 (ACP).- Le ministre provincial en charge de l’agriculture pêche et élevage, Me Guershom Dramani Pilo, a révélé mercredi que la quête du pâturage est l’une de raisons qui poussent les éleveurs de la province de l’Ituri à se déplacer avec leurs bétails vers les provinces du Haut-Uélé et du Bas-Uélé, lors d’un point de presse animé dans son cabinet sur les réalisations de son ministère pendant le premier trimestre 2021.

Il a déclaré qu’après des échanges avec les éleveurs, ces derniers ont avoué que ce phénomène de déplacement de bétails de l’Ituri vers les provinces sus évoquées a commencé bien avant le phénomène de l’insécurité qui vient juste se greffer pour exacerber cette situation.

Me Guershom Dramani Pilo s’est dit émerveillé par la franchise des éleveurs raison pour laquelle a-t-il indiqué, son ministère est en train de peaufiner la politique susceptible de cantonner ces éleveurs dans un premier temps dans les zones sécurisées en Ituri par ricochet améliorer les pâturages pilotes par les plantes fourragères qui constituent les aliments de base pour les bétails.

Plusieurs pâturages collectifs identifiés

En outre pour limiter de manière drastique ce phénomène de déplacement des éleveurs vers d’autres cieux il a annoncé que son ministère a identifié quelques pâturages pilotes sur lesquels certaines activités seront lancées.

Me Guershom Dramani Pilo a cité le territoire d’Aru et une partie du territoire de Mahagi et une partie du littorale du lac Albert où les activités relatives à l’amélioration de pâturages pourraient intervenir dans le but de stabiliser les éleveurs.

Les actions menées dans le secteur de l’agriculture et élevage

Par ailleurs, il a rendu public plusieurs actions menées par son ministère dans le secteur de l’agriculture et l’élevage entre autres ; visite de sites de germination de 15.100 pieds de caféiers, plus de 40.000 pieds de palmiers en territoire d’Irumu et de Mambasa, le dépôt  semences au centre commercial de Komanda, évaluation de prestation et le renforcement de capacités professionnelles des agronomes territoriaux et de chefferies dans les territoires d’Irumu et Mambasa, encadrement de moniteurs agricoles.

Signature de plusieurs protocoles d’accord dans le cadre de l’orientation stratégique du déploiement des appuis de partenaires techniques et financiers aux actions du ministère de l’agriculture, pêche et élevage pour s’aligner à la politique du gouvernement provincial, la facilitation administrative de l’exportation de Cacao de la coopérative Okapi vers l’Europe.

Dans le secteur de l’élevage a signifié Me Guershom Dramani Pilo plusieurs autres actions ont été minées notamment la mise en place en collaboration avec l’Association de coopératives des éleveurs de l’Ituri (ACOOPELI) du plan de stabilisation des éleveurs à la bonne pratique d’élevage et amélioreration de pâturages pilotes pour l’amélioration de l’alimentation des bétails, la proposition de l’arrêté interministériel portant détermination d’assiette, des taux, les modalités de recouvrement de droits, taxes et redevances provinciaux à percevoir à l’initiative de son ministère. ACP/C.L/Awa