Kasaï Central : 493 cas des violences basées sur le genre enregistrés en 2020

0
356

Kananga, 01 Avril 2021(ACP)- L’organisation non gouvernementale dénommée Ligue de la Zone Afrique pour la défense des Droits des Enfants et Elèves (LIZADEEL) pour le Kasaï Central a enregistré 493 cas des violences basées sur le genre (VBG) en 2020, a annoncé, mercredi, à l’ACP, son coordonnateur, Me. Malhis Lungala.

317 filles, 174 femmes et 2 garçons survivants de ces violences ont bénéficié de l’accompagnement médical, psycho-social, juridique et judiciaire, a-t-il indiqué.

Trente-trois victimes dont l’âge a varié entre 12 et 18 ans ont été dénombrés tandis que la tranche d’âge des auteurs a varié entre 18 à 35 ans.

La majorité des auteurs des « VBG » s’est recruté parmi les civiles en plus d’un élément de la Police Nationale Congolaise (PNC) actuellement condamné à la prison centrale de Kananga, a indiqué la même source.

Formation de quinze jeunes filles survivantes des VBG

Par ailleurs, quinze jeunes filles victimes des violences basées sur le genre (VBG) vulnérables ciblées par la Ligue de la Zone Afrique pour la Défense des Droits de l’Enfant et de l’Elève (LIZADEEL) suivent actuellement une formation de trois mois au centre Ba Mamu Tabulukayi pour leur réinsertion socio-économique.

Cette formation porte sur les filières de coupe et couture, pâtisserie et savonnerie artisanale à l’issue de laquelle les participantes bénéficieront des kits de réinsertion pour leur autonomisation dans la communauté.

Ce projet est pris en charge par l’organisme de droit étranger dénommée Fond Humanitaire en RDC (DRCHF).ACP/GGK