Nécessité d’une campagne de vulgarisation du numérique pour l’appropriation de la lutte contre la COVID -19 en campagne

0
114

 Kinshasa, , 01 Avril 2021(ACP).- Mme Badhéra Ba Lolage, cheffe de bureau  administratif à l’Institut supérieur pédagogique et technique (ISPT) de la commune de Gombe a demandé mercredi aux dirigeants de la santé Publique de programmer une campagne de vulgarisation de la  maîtrise du numérique   dans le but de garantir l’appropriation de la lutte contre le coronavirus  dans les couches périphériques et les villages du pays.

Mme Badhéra qui s’exprimait lors d’un échange relatif à la capitalisation du thème de la Journée internationale des droits de la femme 2021, a indiqué que « La  banalisation de la pandémie dans ces milieux est due au manque des connaissances liées à l’existence réelle de cette épidémie et de  ses dégâts  perceptibles jusqu’à ce jour dans certains pays de la planète », avant d’indiquer que celles-ci  pouvaient être acquises au moyen, entre autre, du numérique qui allait aider, ipso facto, les populations négligentes à respecter les gestes barrières.

 Elle a  émis le vœu de voir les décideurs travailler davantage en faveur de l’émancipation des femmes ajoutant que de ces dernières, pourront se sentir obligées, au même titre que les hommes, à lutter contre la pandémie du siècle comme à contribuer de manière égalitaire avec l’autre sexe à  l’épanouissement des communautés congolaises.

 L’excellence de la femme passe sa confirmation comme modèle dans la société

Par  ailleurs,  Sandra Kasongo agent de maîtrise à l’ISPT a estimé, pour sa part, que l’excellence féminine  est possible au moment où la femme arrive à passer pour un modèle, un exemple et un leader dans la communauté où elle évolue. Elle a ajouté  que ces qualités se manifestent à travers la manière  dont son entourage  apprécie positivement sa gestion et son action en sa faveur.

Ainsi, pour capitaliser, selon elle la thématique de la JIF 2021 tout au long de l’année, les filles et les femmes sont tenues de déployer des nombreux efforts pour appréhender toutes les facettes de leurs  droits spécifiques afin de les voir participer au cheminement de l’Etat congolais vers non seulement son émergence mais aussi à la victoire sur la Covid-19.

 C’est dans  ce contexte qu’elle a appelé ses paires à se mettre dorénavant à informer leur entourage sur l’actualité liée à l’évolution dangereuse  de la pandémie du siècle dans certaines parties du monde de façon à les amener à saisir l’opportunité des gestes barrières à traduire dans les faits et à l’acceptation du vaccin approprié.ACP/GGK