Nord-Kivu : les FARDC  dénoncent l’instrumentalisation des jeunes par des autorités administratives locales

0
299

Beni, 1 avril 2021 (Acp).- Les Forces Armées de la République démocratique du Congo (Fardc) ont fait face à un groupe des manifestants armés en armes à feu, mercredi tôt dans les avant-midi, au quartier  Kalinda, dans la commune de Mulekera à Beni.

Le porte-parole des opérations Sokola1 dans la partie Nord de la province du Nord Kivu, le lieutenant Antony Mwaluchay, a dénoncé la détention des armes à feu par un groupe des jeunes manifestants qui voulaient s’en prendre à un des bureaux du service de renseignement militaire d’où sont détenus les capturés rebelles Adf/MTN et les rendus des Mai-Mai (TD) en ville de Beni.

Cet officier militaire annonce que tout est parti d’une fausse rumeur placé sur la toile par les jeunes de la commune de Mulekera fustigeant la présence des Adf dans ce bureau, suivi des préavis de l’attaquer endéans 48 heures.

Le lieutenant Antony Mwaluchay dénonce l’instrumentalisation des jeunes par certaines autorités administratives locale bien identifiées qui les intoxiquent contre son propre armé, a-t-il affirmé, avant d’appeler les jeunes de Beni à ne toujours  pas céder aux manipulations qui risqueraient de coûter   cher à quiconque oserait encore s’aventurer dans des pratiques similaires, rappelant que  tous les secrets de la défense militaire ne doivent toujours pas faire l’objet des chantages.

Il a confirmé l’interpellation des certains manifestants.

Le chef du quartier Ngongolio, M. Faustin Ndalutwa Mayani, a déploré que son bureau administratif a été vandalisé et rendu en cendre par ses jeunes manifestants après avoir été dissuadé par des tirs de sommations des Fardc au quartier voisin de Kalinda. ACP/C.L/Awa