Sud-Kivu : plusieurs points à l’ordre du jour  de la réunion hebdomadaire de la société civile

0
205

Bukavu, 1 avril 2021 (ACP).- Le bureau de coordination de la société civile au Sud-Kivu a tenu sa réunion hebdomadaire ce mercredi 31 mars 2021 à Bukavu, au cours de laquelle plusieurs points ont été abordés, notamment la question de la gratuite de l’enseignement au Sud-Kivu, la situation socio –économique de la province, la situation politique ainsi que la situation sécuritaire du Sud-Kivu.

Le président de cette structure citoyenne, Adrien ZAWADI, au sortir de cette réunion, a dit à l’ACP son ras-le-bol quant à la réapparition honteuse de la perception illégale de la prime dans certaines écoles du Sud-Kivu, cela en dépit de la volonté et de la détermination affichées par l’Etat pour rendre effective la gratuité de l’enseignement en RDC, d’où son appel aux gestionnaires des écoles de cesser avec cette habitude qui les met désormais en conflit avec les parents d’élèves.

Sur le point de la situation socio-économique de la province, Adrien ZAWADI a assuré que rien de significatif n’est visible sur terrain malgré la signature récente de certains partenariats public-privé par le gouvernement provincial.

Du point de vue gouvernance de la province, cet acteur de la société civile a noté que la province est en difficulté d’avancer à cause des blocages politiques, d’où son appel aux élus du peuple provinciaux et nationaux de s’impliquer pour s’assurer de la bonne gestion de la province.

Enfin, sur le plan sanitaire, plus particulièrement à propos de la covid-19, Adrien ZAWADI a admis la présence évidente de la covid-19 au Sud-Kivu, mais que la population n’est pas encore prête à recevoir le vaccin, d’où son appel à l’autorité à veiller sur le respect des mesures-barrières contre covid-19 en vue de protéger la population, a-t-il conclu. ACP/C.L/Awa