Le Pr. Lambert Kaboyi, un modèle de perspicacité et de perpétuelle formation à imiter par le personnel de l’ACP

0
152

Kinshasa, 02 avril 2021 (ACP).- Le directeur du personnel Bernard Ngombo a affirmé que le directeur général de l’Agence congolaise de presse (ACP),  le Pr. Lambert Kaboyi incarne un modèle de perspicacité et de perpétuelle formation à suivre par les agents et cadres de ce média public, en vue d’améliorer progressivement le rendement individuel et collectif.

M.Bernard Ngombo qui témoignait, vendredi, en marge de la soutenance de la thèse de doctorat en sciences historiques du directeur général de l’ACP, a fait savoir qu’il est  la première autorité à obtenir ce titre en plein exercice de son mandat à la tête de l’ACP.

Le Pr. Lambert Kaboyi a fait montre, selon lui, d’un exemple de perspicacité et de formation continue qui devrait inspirer et inciter les travailleurs à plus de partage du savoir avec les autres, afin qu’eux aussi, à leur tour, s’emploient à la  formation et à l’éducation des proches.

« L’ACP  m’a vu naitre, l’ACP m’a tout donné et je lui dois tout »

Parlant de sa biographie, le directeur, chef des services à l’ACP, Kombo Diallo M’fum a vanté les qualités morales et intellectuelles du directeur général Lambert Kaboyi, ses cursus scolaires et académiques, ainsi que les moments élogieux de son parcours professionnel qu’il doit en majeure partie à son appartenance à l’ACP.

Pour lui, le personnel de l’ACP reconnait avoir découvert en lui les qualités d’un homme humaniste, large d’esprit, à l’aise aussi bien avec les grands que les petits, d’un père de famille aimant, ainsi que celles d’un manager infatigable, dirigeant son entreprise avec compétence et autorité.

Un ensemble des valeurs que le directeur général véhicule au quotidien par ses actes, dans la recherche du bonheur du personnel de l’ACP, dont il avoue en être  « un fils maison », dans son crédo : « L’ACP  m’a vu naitre, l’ACP m’a tout donné et je lui dois tout ».

La soixantaine révolue, Lambert Kaboyi est né à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. Il a fait des humanités pédagogiques à Bukavu, chez les catholiques, où il obtient son diplôme d’Etat, avant d’obtenir celui de graduat à l’ISP Kisangani en Histoire et sciences sociales. En 1998, il décroche une licence à l’Institut pédagogique national (IPN), avec mention « Grande distinction », ce qui lui a valu d’être retenu comme assistant et puis chef de travaux au sein de ce même établissement d’enseignement supérieur.

Dans ses débuts professionnels, il a offert des prestations dans le journal JUA, à la radio communautaire « Malendéleo », ainsi qu’une précieuse carrière journalistique à l’AZAP, actuellement ACP.

En effet, en 1986 après un concours d’admission concluant, il est engagé à l’AZAP et affecté comme permanent de ce média public à la « Communauté économique des pays des Grands Lacs » (CEPGL), avec  comme siège oscillant entre Goma et Gisenyi, au Rwanda.

En 1997, il revient à Kinshasa où il est nommé directeur de la presse présidentielle, fonction qu’il assume pendant plus de dix (10) ans du temps du défunt Président Laurent Désiré Kabila. Grâce à ses capacités managériales, il sera et présidera à la création et à la direction de Digital-Congo (TV et radio). C’est le 13 mars 2018 qu’il est nommé par ordonnance présidentielle, directeur général de l’Agence congolaise de presse. ACP/Kayu/NiG/JFM