Les supporters de Renaissance réclament à la FECOFA le départ de Pascal Mukuna

0
143

Kinshasa, 02 avril 2021 (ACP).- Près d’une centaine des supporters du FC Renaissance du Congo  de Kinshasa se sont retrouvés vendredi vers 13h00 au siège de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) pour réclamer le départ de l’évêque Pascal Mukuna, président du comité de direction.

Munis d’affiches estampillées aux effigies de Marie Claire Kengo, celle qu’ils veulent voir à tête du comité du club, ces supporters sont arrivés à la FECOFA en scandant des chansons hostiles à l’évêque Pascal Mukuna, président de l’écurie orange. Les agents de l’ordre commis à la sécurité au siège de la fédération les ont empêchés d’y avoir accès en fermant le portail.

Néanmoins, ils ont laissé entendre que leur souci est de voir le président de l’instance du football congolais, Constant Omari Selemani, les aider pour faire partir Pascal Mukuna.

« Nous en avons marre de Mukuna, qui a pris notre équipe en otage et nous avons jeté notre dévolu sur Mme Marie-Claire Kengo », n’ont-ils cessé de clamer à haute voix dans l’espoir de se faire entendre par les responsables de la FECOFA. Devant le refus de Constant Omari de venir à leur rencontre, les manifestants ont décidé de faire un sit-in à l’entrée du siège de la FECOFA. Mais,  il s’est fait qu’à leur arrivée, Constant Omari était en réunion dans son bureau.

Finalement, à la demande du président Omari, une délégation des supporteurs composée de cinq personnes a été autorisée à le rencontrer.

Omari demande aux supporters d’écrire à la FECOFA avec copie à l’Hôtel de ville

Au lieu de 5 personnes, 6 membres de la grande commission des supporters du FC Renaissance du Congo ont été reçus par le président Omari à la salle de conférence de la FECOFA. « Nous sommes en conflit avec Pascal Mukuna depuis plusieurs années et sommes à la quête d’une solution. Renaissance est en train de sombrer par la mauvaise foi de l’évêque-pasteur. Pour nous, le futur de Renaissance est entre les mains de Marie-Claire Kengo », ont-ils dit.

Après avoir écouté ses interlocuteurs, Constant Omari, qui connait la genèse de l’équipe, a demandé aux supporteurs d’écrire officiellement à la FECOFA avec copie à l’Hôtel de ville et à la Ligue nationale de football (LINAFOOT) pour demander une réunion de clarification sur ce dossier, de manière à se conformer aux statuts de l’équipe. « Une fois en possession de cette lettre, la FECOFA, Pascal Mukuna, Marie Claire Kengo et la grande commission des supporters tiendront une réunion pour mettre les points sur les i et clarifier les choses », a répondu Constant Omari à ses six interlocuteurs, qui sont sortis de la salle décontractés, satisfaits et obligés d’en faire le compte-rendu aux autres supporters. ACP/Kayu/NiG/JFM