Les participants à la 7ème édition du salon-motivation édifiés sur les secrets de réussite d’un projet

0
393

Kinshasa, 04 avril 2021 (ACP).- Les participants à la 7ème édition du salon-motivation organisée par l’ONG «Monde ami du développement» (MAD), ont  appris samedi quelques secrets  pour réussir un projet  de développement,  et les obstacles à surmonter pour vaincre la pauvreté, à l’immeuble le Palmier, dans la commune de Gombe.

D’après le coordonnateur de cette structure et orateur principal Deo Kabeya Mazela, a d’entrée de jeu, évoqué l’importance du subconscient, comme «allié de taille de la réussite».

Il l’a défini  comme un ensemble des phénomènes inconscients en marge du conscient, qui commande le physique de l’homme, perçoit, pense et réagit de façon autonome.

À cet effet, il a proposé trois règles jugés utiles pour expérimenter la puissance du subconscient, à savoir : imposer au subconscient chaque matin et soir avant de dormir ce que l’on désire  obtenir ou réaliser demain, et  Ne pas  forcer l’événement car la force annule, etc.

«Le gens qui réussissent sont ceux qui collaborent avec le système nerveux pour expérimenter la puissance du subconscient» a-t-il soutenu.

Fixation des objectifs et détection de talent

De son coté Mme Anouchka Mwamba, une autre oratrice, a affirmé que le secret de la réussite réside dans la fixation des objectifs à atteindre et la détection du talent naturel, le fait de surmonter les difficultés du passé, etc.

Christian Kadima responsable de la structure les «Heros de la foi», ayant intervenu sur  «la hauteur et la pesanteur, forger la personnalité» a fait savoir que la réussite exige le respect des principes de la vie à savoir le travail et le respect de son vis-vis. C’est ainsi qu’il a invité les gens présents à ce salon, à travailler dur, à bannir la peur, le découragement et à surmonter tout ce  qui peut se présenter comme obstacle.

Placée sous le thème : «L’Histoire de la réussite» avait pour objectif de motiver les jeunes à se lancer à l’entrepreneuriat en vue de bannir la pauvreté, signale-t-on. ACP/CL/May