Gel des travaux de modernisation de l’aéroport de Mbuji-Mayi

0
181

Mbuji-Mayi, 05 avril 2021 (ACP).- L’exécution de travaux de la réhabilitation et modernisation de l’aéroport national de Mbujimayi, est gelée par les entreprises ayant gagné le marché et pour des raisons inavouées, ont cédé la réalisation de ce projet aux autres sociétés.

Cette déclaration a été faite lundi, par certains cadres de la direction provinciale de la Régie des voies aériennes (RVA) au Kasaï-Oriental, qui ont requis l’anonymat, au cours d’un entretien avec un journaliste de l’ACP dans le but d’alerter le gouvernement de la RDC à cet effet.

Selon cette source, le début des travaux prévu pour le mois de janvier 2020, suspendu en raison de COVID-19 et reporté à septembre 2020, n’est toujours pas amorcés en dépit de l’insistance du ministre des transports et voies de communication Didier Mazenga Mukanzu, lors de son dernier passage  à Mbujimayi. A cette occasion, il avait estimé la durée des travaux à 18 mois au lieu de 24, afin de permettre au Président de la République d’effectuer l’inauguration de cet aéroport.

Ces cadres renforcent  leur position en dénonçant le fait que les engins attendus de l’extérieur via Lubumbashi, et l’entreprise ayant pris l’engagement  pour les acheminer à Mbuji-Mayi, a aussi cédé à une autre qui sollicite une exonération, non pas à son propre nom, mais en celui de CREC-8 non concernée ni de loin ni de près dans l’exécution de ce projet.

Ce projet prioritaire de sécurité aérienne- phase 2 (PPSA2) financé par la Banque africaine de développement(BAD) à travers le Fonds africains de développement (FAD) et le gouvernement de la RDC, traine d’être mis en œuvre  pour l’aéroport de Mbujimayi alors qu’il a été réalisé pour les aéroports de Luano à Lubumbashi, Bangboka à Kisangani et de Kindu au Maniema. ACP/Kayu/NiG/NKV/MNI