Près de 3.000 maisons des travailleurs MIBA menacées d’écroulement

0
961

Mbuji-Mayi, 07 avril 2021 (ACP).-Près de 3.000 maisons de cinq cités résidentielles des travailleurs de la société Minière de Bakwanga (MIBA) sur 3413 que possède cette entreprise du portefeuille de la RDC, sont menacées d’écroulement suite au manque d’entretien, a appris mercredi l’ACP d’une source proche des services de gestion et entretien des cités et poste résidentiel MIBA.

Selon cette source, ces maisons présentent des fentes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et leurs fondations  sont saillantes par le fait d’érosion causée par les eaux de pluies et faute de drains mettant ainsi en danger leurs habitants.

Plusieurs maisons, indique-t-on, ont été déjà écroulées et même le bureau de la cité qui se trouve être dans un état déplorable d’abandon. Il faut ajouter à cela, la détérioration de la voirie à travers ces cités, caractérisée par des brousses, preuve de l’inexistence du service d’entretien depuis que la MIBA est en difficulté de fonctionnement. ACP/Kayu/KJI