Un atelier sur « Les apports et évaluation des entreprises » en faveur des entrepreneurs de la ville de Kinshasa

0
204

Kinshasa, 07 avril 2021 (ACP).- Les entrepreneurs œuvrant dans la ville de Kinshasa ont été formés, durant deux jours, sur « Les apports des entreprises et leur évolution », lors d’un atelier organisé par le Centre d’actions pour le développement des entreprises (CADEA), dans la commune de Gombe.

 Selon le formateur Thomas Tshibasu, pour constituer une entreprise, les associés mettent en commun des biens appelés « Apports » destinés à assurer le fonctionnement de la société. Ces apports sont de plusieurs types, a-t-il indiqué, il s’agit des apports en numéraire, c’est-à-dire la somme d’argent en espèce, en chèque ou par virement, les apports en nature qui regroupe tout bien autre que l’argent, ainsi que les apports en industrie, cela signifie les apports en savoir-faire, en connaissances, en  techniques.

M. Tshibasu a également insisté sur la comptabilité des apports qui concernent la promesse (la souscription des apports) et la libération ( la réalisation des apports).

S’agissant des techniques d’évaluation des apports, le formateur a insisté, d’une part, sur  la valeur du marché ou la valeur vénale qui doit être respectée et, d’autre part, sur la valeur de rendement ainsi que la valeur économique de l’apport.

Quant à l’évaluation dans le cas des apports d’une universalité des biens, il y a la valeur intrinsèque de l’apport, c’est-à-dire, la valeur des composantes de l’entreprise et la valeur profit.

Organisé sous le thème « Constitution des entreprises et évaluation des apports », cet atelier s’inscrit dans le cadre du programme de promotion d’entrepreneuriat initié par le CADEA à l’intention des 30 entrepreneurs. ACP/Kayu/KJI