0
642

Matadi, 08 avril 2021 (ACP).- La sénatrice Néfertiti Ngudianza, présidente du Collectif des associations pour le bien-être de l’enfant et de la famille(CABEF), ainsi que de la fondation qui porte son nom, a procédé lundi, par le biais de son assistant Me Olivier Taty Makashi, au paiement des 26 cantonniers qui ont réaménagé le tronçon routier  partant de la bifurcation Mpioka jusqu’au pont Nkata dans  le secteur de Kimbanza, territoire de luozi au Kongo  Central.

La fondation Néfertiti Ngudianza et le CABEF avaient pris en charge, il y a trois ans, l’entretien de cette route menant au débarcadère du bac/Mpioka, reliant les territoires de Luozi et de Mbanza-Ngungu qui sont séparés par le Fleuve Congo.

Quelques cantonniers exécutent les travaux d’entretien du tronçon routier

Selon la source, l’entretien ce tronçon routier a été réalisé sur base d’un accord de partenariat signé entre le ministère du Développement rural et plusieurs ONG de la contrée dont le CABEF, qui avaient accepté de prendre en charge matériellement et financièrement ce projet, depuis le mois de décembre 2020 que ce ministère s’était déclaré ne plus être en mesure de continuer cet accord faute des fonds, a laissé entendre l’assistant de la sénatrice Ngudianza en mission à Luozi.

 » CABEF a 32 kms de route  à entretenir, mais comme la route était devenue impraticable, il a fallu commencer par les travaux de réaménagement qui ont déjà pris fin, avant d’attaquer l’entretien de la route qui est actuellement en cours », a précisé Me Olivier Taty Makashi qui a évoqué la situation du pont Nkata, actuellement dans un état de dégradation fort avancé. ACP/Kayu/Awa