La conjoncture économique note un ralentissement de l’activité économique nationale

0
111

Kinshasa, 08 avril 2021 (ACP).- L’estimation de la croissance économique sur la base des réalisations de la production à fin 2020 annonce un ralentissement de l’activité économique nationale, à cause notamment des mesures restrictives visant à contenir la propagation de la COVID-19, a indiqué le vice- Premier  ministre, ministre du Plan Elysée Munembwe dans son compte rendu, à l’issue de la réunion hebdomadaire de la Conjoncture économique, présidée mercredi, à l’Hôtel du Gouvernement,  par le Premier ministre sortant, Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Selon le vice-Premier ministre, ministre du Plan Elysée Munembwe, qui a cité  la commission des études statistiques et des codes nationaux, la croissance du PIB réel se situerait à 1,7% portée par une conjonction des efforts de production du secteur minier et l’embellie des cours des produits miniers sur le marché international.

Le Conseil central de l’économie (CCE) a noté que le rapport Africa’s Pulse de la Banque mondiale indique une reprise de la croissance économique en Afrique Subsaharienne de 2,3% à 3,4% en 2021 contre 2% en 2020, grâce notamment au secteur agricole. ACP /Kayu/Awa