Plaidoyer pour  la mise en place d’un cadre permanent de concertation pour la paix dans l’Est de la RDC

0
607

Kinshasa, 8 avril 2021(ACP)-Les évêques membres du  comité permanent de la Conférence épiscopale  nationale du Congo (CENCO) ont proposé, jeudi, au gouvernement et à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), à mettre en place un cadre permanent de concertation pour la cohésion et la paix dans l’Est de la RDC.

Le secrétaire général de la CENCO, l’Abbé  Donatien N’Shole qui l’a indiqué, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée mercredi, au centre interdiocésain à Kinshasa Gombe, a fait savoir que plusieurs autres  recommandations ont été formulées par les évêques en vue de  combattre l’insécurité et les massacres dans  l’Est de la RDC.

Les évêques ont aussi  suggéré  que ce cadre de concertation soit piloté par un observatoire scientifique multidisciplinaire et  préconisé l’implication des leaders locaux dans la sensibilisation à la cohabitation pacifique et le dialogue  intra et inter communautaire dans cette partie du pays.

« Nous demandons de développer, dans les zones de conflit, des espaces de dialogue basés sur la communication de proximité et la promotion des valeurs de citoyenneté », a expliqué le secrétaire général de la CENCO.

Les évêques membres de la CENCO ont pris la résolution  de travailler, au niveau interne et externe, à consolider la fraternité entre peuples et communautés afin que des ennemis se tendent la main et que  des adversaires  acceptent de faire  ensemble une partie du chemin.

Tout en appelant ceux qui ont pris les armes à arrêter de tuer leurs frères, les membres de la CENCO ont plaidé pour  la mise sur pied d’une opération militaire de grande envergure à l’instar de la mission «  Artemis » qui avait été menée, du  6  juin au  6 septembre 2003 , en Ituri, par l’Union  européenne au titre de la politique européenne de sécurité et de défense sous l’autorité du Conseil de sécurité de l’ONU conformément à sa résolution 1484 du 30 mai 2003.

Ils ont recommandé également l’achèvement du processus de désarmement et démobilisation ainsi que la prise en charge des démobilisés cantonnés depuis 2020.

Ils ont demandé le renforcement des effectifs des militaires au front et des supports logistiques ,permutation effective des officiers affectés dans l’Est de la RDC et l’implication des partenaires internationaux et pays amis de la RDC  dans le renforcement des mécanismes de certification des produits  agricoles et miniers dans cette contrée.

Pour rappel, une délégation des évêques de l’Association des conférences épiscopales de l’Afrique centrale (ACEAC) et de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) avaient effectué, une mission pastorale dans l’Est de la RDC notamment dans les diocèses de Goma ,Butembo-Beni et Bunia ,du 14 au 26 janvier  2021 ,pour écouter et réconforter  les  victimes  de la tragédie d’insécurité récurrente qui cause la mort, la désolation et le déplacement des populations dans l’Est de la  RDC  ACP/GGK