Les Nations Unies réclament un calendrier définitif des prochaines élections au Mali

0
426

Kinshasa, 09 avril 2021 (ACP).- Les Nations Unies ont réclamé un calendrier définitif des prochaines élections devant mettre fin à la transition en cours au Mali, selon le dernier rapport du Secrétaire générale de l’ONU sur la situation du Mali, publié ce jeudi par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et repris vendredi par des médias internationaux. « Les dates annoncées pour les prochaines élections doivent encore être confirmées », indique le rapport.

Le président de transition malien Bah N’Daw a annoncé, dans son message du Nouvel an, un calendrier électoral provisoire prévoyant la tenue d’un référendum constitutionnel au second semestre de 2021, des élections au niveau des régions, des cercles et des communes au 4e trimestre de cette année, ainsi que d’élections présidentielle et législatives au premier trimestre de 2022.

« Les autorités maliennes doivent encore publier un calendrier définitif confirmant ces dates », ont souhaité les Nations Unies dans ce nouveau rapport. Selon la MINUSMA, la tenue de ces élections est en partie liée au retour de l’administration dans de nombreuses zones abandonnées dans le nord et le centre du pays à cause de l’insécurité.

A la date du 28 février, précise le rapport, 22 administrateurs civils sur 131 étaient physiquement présents sur leur lieu d’affectation dans les régions septentrionales, notamment à Gao, Kidal, Ménaka, Taoudenni et Tombouctou. Dans l’ensemble, 8 préfets sur 24 et 10 sous-préfets sur 102 étaient présents sur leur lieu d’affectation. Par ailleurs, le Conseil de Sécurité de l’ONU a prorogé jusqu’au 30 juin 2021 le mandat de la MINUSMA et a prié le Secrétaire général de lui faire rapport tous les trois mois sur la suite donnée à la résolution. ACP/Kayu/NiG/JFM