Pour l’instruction  des us et coutumes Bantu  aux jeunes dès le bas-âge

0
151

Kinshasa, 09 avril 2021 (ACP).- le chef des travaux à l’Institut supérieur des techniques appliquées(ISTA), Jean Lionge a  encouragé vendredi environ 50 étudiants des premiers  graduats à l’Université Kimpa Vita de la commune de Bandalungwa, au cours d’une conférence-débat, à s’imprégner des valeurs traditionnelles contenues dans les us et coutumes dans le but de résister  à la culture occidentale à cette ère de la mondialisation.

 Cette conférence axée sur le thème : ‘’De l’intégration des us et coutumes à la culture  planétaire’‘ avait pour objectif de  parvenir à accentuer les cours d’histoire et de sociologie africaines  afin de  réduire l’extraversion des jeunes gens.

M.Lionge, également doctorant en philosophie de la culture bantoue a considéré la mondialisation comme étant une nouvelle approche basée sur l’humanisme au titre de condition à remplir pour nouer  des rapports  internationaux dans différents domaines de la vie,  enchainant sur l’obligation pour chaque Nation de faire ainsi montre de son sens élevé d’humanité  à travers la manifestation de vertus  capables d’influencer  les autres.

 C’est dans cet ordre d’idées que le chef de travaux  Lionge a souligné que pour les enfants congolais, cela nécessite  de  s’approprier de certaines   habitudes en  vogue à l’époque ancestrale notamment dans les secteurs religieux, éthique, juridique, économique voire politique. « Question que les occidentaux les  prennent en compte, et partant,  les respectent au lieu de les écraser pour les remplacer par les leurs propres », a-t-il précisé, avant de saluer la bravoure de Kimpa Vita, la première  femme noire qui s’est opposée à la conversion du roi Alphonso 1er  au christianisme catholique,  sur ordre des colons blancs qui sous-estimés  et considérés la religion  de ses ancêtres   d’animisme et de sorcellerie à tort.   ACP/Kayu/NiG/JFM