Josky Kiambukuta désormais au panthéon des grands noms de la musique congolaise

0
570

Kinshasa, 12 avril 2021 (ACP).- Le chanteur congolais Joseph Kiambukuta Londa alias Josky Kiambukuta, ancien musicien de l’orchestre « Ok Jazz » puis de « Bana Ok », reste à jamais inscrit dans le panthéon des grands noms de la musique congolaise, ont déclaré dimanche plusieurs artistes, personnalités culturelles et politiques aux obsèques du célèbre chanteur, organisé à l’hôpital du Cinquantenaire, dans la commune de Kasa-Vubu.

Plusieurs personnalités du monde culturel et politique toutes tendances confondues, ont fait le déplacement pour rendre des derniers hommages à cette homme que d’aucuns gardent les souvenirs d’un chanteur dévoué et social dont la profession a contribué à l’éducation de la masse.

La commissaire provinciale à la Culture, communication et médias, Yvette Tabu, a affirmé que Kiambukuta Londa restera dans le panthéon des grands noms de la musique congolaise eu égard à son niveau d’implication dans l’évolution de la rumba congolaise.  Dans son témoignage, le président de la  Société congolaise des droits d’auteurs et droits voisins (SOCODA), Jossart Nyoka Longo Mvula, a  affirmé  que l’illustre disparu fait partie de ses idoles, tandis que le « doyen » Jeannot Bombenga, a révélé qu’il est parmi les aînés qui ont  accompagné Josky Kiambukuta au début de sa carrière.

Après l’hôpital du Cinquantenaire, la dépouille a été  conduite à la Place  des Artistes dans la commune de Kalamu, où le public a assisté au dévoilement de la plaquette portant son nom, par la commissaire provinciale à la Culture, Yvette Tabu, avant  l’inhumation à la nécropole « Entre terre et ciel », dans la commune de N’sele.

Parcours professionnel élogieux

Avec plus d’une cinquantaine d’années de carrière professionnelle, Josky Kiambukuta fut l’une de grandes figures de la musique congolaise. Il débute sa carrière en 1969, au sein de l’orchestre « African Fiesta Sukisa » du guitariste   Dr Nico Kasanda,  avant d’intégrer l’ « Ok Jazz » de  Franco Luambo Makiadi, après un court passage au sein de l’orchestre Continental du mécène Me Taureau.

Il sera plus tard cofondateur du groupe « Bana Ok » avec ses amis notamment Lutumba Simaro, Ndombe Opetun, Madilu et autres  Makoso. Chanteur et auteur-compositeur de talent, Josky Kiambukuta  a laissé à la postérité une discographie riche et variée avec des titres d’anthologie  exécutés dans les milieux des Congolais, toutes générations confondues.

Ses chansons sont  entre autres « Monzo » (1974), « Faria » (1977), « Propriétaire » (1980), « Bimansha » (1981), « KSK » (1983), « Missile » (1983),  « Chandra » (1989), « Selengina ».

Autres tubes à succès de ce talentueux auteur-compositeur et chanteur : « Gaby » et  « Destin » chantés avec  Jean de Dieu Bialu, alias « Madilu System »,  sans oublier sa discographie réalisée en solo,  avec des titres tels que « Dernier avertissement » (1999), « Oui ça va » (2001), « Double vie »(2005).

Né le 14 février 1949 à Kinshasa, Josky Kiambukuta (72 ans) s’était retiré de la scène,  à cause de son état de santé, étant frappé  par un accident vasculaire cérébral (AVC) pendant son séjour en France.  Il ést décédé le 7 mars dernier à Kinshasa à l’âge de 72 ans. ACP/Kayu/NiG