Le révérend Paul Samba Nkandu remercié pour  ses loyaux services rendus à la  Communauté baptiste au Congo

0
342

Kinshasa, 12 avril 2021 (ACP).-  Le secrétaire général et représentant légal de la Communauté baptiste au Congo (CBCO), le révérend Anderson Mwimbu Dwena, a présidé, dimanche, à la paroisse CBCO/Bandalungwa 1 dans la commune du même nom, un culte religieux de mise en retraite  du révérend Paul Samba Nkandu, après 45 ans de ministère pastoral.

Le pasteur Philippe Mazamba, secrétaire général adjoint, a, au cours de ce culte religieux concélébré par un groupe de pasteurs de la CBCO, a salué le travail abattu par cette personnalité religieuse au sein de la communauté qu’il a servi avec fidélité, intégrité et abnégation.  A ce titre, a-t-il indiqué, la communauté va toujours lui approcher en qualité de conseiller et d’encadreur des jeunes pasteurs. Dans sa prédication tirée du livre de 2 Timothée : 4,6-8 et placée sous le thème «  Sur le pas de Paul », le pasteur de district de cette paroisse, Jacques Mayala Luzolo, a relevé trois choses qui ont caractérisé le ministère d’apôtre Paul à savoir : le combat spirituel, la course vers Jésus- Christ et la foi en Dieu.

Pour lui, les écritures saintes témoignent que Paul avait combattu un bon combat dans la foi en Jésus-Christ tout au long de sa course durant son ministère sur la terre en prêchant puissamment la parole de Dieu malgré diverses épreuves auxquelles il a fait face. Même lorsqu’il a demandé à Dieu de lui éloigner son écharde sur le dos, Paul ne s’est pas découragé quand l’Eternel lui a dit, « ma grâce seule te suffit ». C’est  dans cette optique que le prédicateur a comparé le ministère du pasteur Samba à celui de Paul en ce jour, scellant sa retraite après 45 années de ministère au sein de la CBCO. Un modèle à suivre par les chrétiens et surtout les Serviteurs de Dieu a exhorté le prédicateur.

Dans son mot d’encouragement,  le représentant légal honoraire,  le révérend Mafwanikisa, avait rassuré de l’intercession continuelle de l’église en faveur du pasteur Paul Samba et de sa famille. «  Tu resteras notre conseiller et vous demandons de pardonner tous ceux qui vous ont causé du tort, de même que l’église vous accorde le même pardon », a-t-il ajouté. Tout en remerciant tous ceux qui ont contribué à l’organisation de la cérémonie.

                   Le sénateur Sanguma congratule le pasteur Samba

Présent à ce culte pathétique, le 2ème vice-président du Sénat, Sanguma Temongonde Mossai, a exprimé ses encouragements au pasteur retraité pour des loyaux services qu’il a rendus au sein de la CBCO en particulier et à la nation congolaise en général, durant 45 ans.

C’est vraiment un modèle à suivre, a-t-il dit, avant de remettre le certificat de mérite au lauréat sous les acclamations des fidèles en liesse venus nombreux pour cet office religieux. Notons également que, le pasteur Samba est né au Kongo Central en octobre 1949, il a œuvré au sein de la CBCO comme secrétaire général adjoint et représentant légal suppléant. ACP/Kayu/NiG