Ngaliema : tenue d’un atelier d’écriture à l’école Ku Ntwala en mémoire  du poète Jean-Luc Kadiyayi

0
219

Kinshasa, 12 avril 2021 (ACP).- Les membres du collectif « Envie d’écrire » ont animé, samedi, un atelier de lecture en faveur des élèves de l’école Ku Ntwala centré sur le recueil des poèmes « Mémoires du Poète »  du défunt poète Jean-Luc Kadiyayi, décédé  en novembre 2020, dans la commune de Ngaliema.

Le président de ce collectif, Patrick Ngobani connu sous le nom de  « Lyricomane », a fait savoir que  le choix de ce recueil de poèmes comme support de l’atelier a été décidé dans l’idée de rendre hommage à cette personnalité littéraire et la rencontre a but d’inciter les élèves non seulement à la lecture mais  de susciter en eux le goût de la découverte des auteurs congolais.

Selon lui, « Mémoires du poète »  dispose d’un  contenu  de poèmes qui, mis sur un tapis musical, font ressortir une atmosphère  de mélancolie, se jouant selon le rythme de chaque mot.

« A toi», un poème annonciateur des adieux de Jean-Luc Kadiyayi

En outre, M. Patrick Ngobani  a révélé que  le  poème « A toi », dispose des extraits qui lui donnent le caractère d’un texte annonciateur des adieux du poète congolais, Jean-Luc Kadiyayi, bien que les premières lignes démontrent qu’il soit dédié à son défunt père.

Ce recueil de poèmes retrace les douleurs enfantines de l’illustre disparu causées par la perte de son père et tant d’autres événements qui ont chamboulés sa vie, a-t-il expliqué. « En lisant minutieusement cette belle œuvre, nous  sentons que l’auteur prédit plus sa mort, son départ vers la grotte où loge son père. Tellement soucieux de cette perte, il se servait de sa plume pour annoncer son départ. Même lui ne le savait pas », a souligné M. Ngobani.

Pour rappel, Jean-Luc Kadiyayi était un jeune écrivain, poète âgé de 23 ans, en math-info à l’Université pédagogique nationale (UPN), communément appelé « Pasteur de la rue ». Il s’est distingué par son style unique qui consistait à prêcher l’Evangile du Christ au moyen de la râpe de la poésie en ACP/Kayu/NiG