Tenue à Kinshasa du 19 au 24 avril  d’une Conférence internationale  sur la mise en œuvre de la ZLECAF

0
287

Kinshasa, 12 avril 2021 (ACP).-  l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA) et l’Office de gestion du Fret Multimodal (OGEFREM) organisent du 19 au 24 avril prochain à  Kinshasa, une Conférence internationale axée sur la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continental africaine (ZLECAF), indique un communiqué de l’OGEFREM reçu lundi à l’ACP.

Selon le communiqué,  cette conférence de  deux jours se tiendra en marge de la 12ème  Assemblée générale de L’UCCA et de la réunion de son Comité directeur. Ces assises, note la source, permettront aux  membres de l’UCCA d’étudier les mécanismes qui vont concourir à la facilitation des trafics commerciaux et au libre-échange commerciale dans la zone ainsi que d’arrêter des stratégies pour faire fonctionner leurs institutions en cette période où la pandémie de la Coronavirus  affecte plusieurs économies à travers la planète.

Les délégués du Secrétariat général de la ZLECAF sont attendus à cette conférence, précise la même source, y compris les pays membres de l’UCCA tels que la République démocratique du Congo (RDC), l’Angola, le Burkina-Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Togo, la République du Congo, la République centrafricaine (RCA), le Sénégal ainsi que le Tchad. A ces pays s’ajouteront des organisations économiques de la région africaine telles que l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA), la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique  centrale (CEMAC), la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ainsi que le Marché commun de l’Afrique  orientale et australe (COMESA).

Des institutions financières internationales à savoir, la Banque mondiale (BM) et la Banque africaine de développement (BAD) ; des organes de gestion des Corridors de Transport Nord, Centre et Sud-Est ; des autorités portuaires tels que KPEA, Transnet, KMA et Loanda Port Autority ainsi que des experts indépendants, prendront également part à cette conférence internationale. En abritant ces assises à Kinshasa, l’Ogefrem à travers son Conseil des chargeurs, veut mettre à profit sa diplomatie agissante au sein de l’UCCA, indique-t-on. ACP/Kayu/NiG