Le ministre provincial Tenge te Litho lance une mission pilote de contrôle des unités touristiques à Limete

0
388

Kinshasa, 13 avril 2021(ACP).- Le ministre provincial de la Décentralisation, tourisme et aménagement de la ville de Kinshasa, Didier Tenge te Litho,  a lancé mardi une mission pilote de contrôle des conditions d’exploitation des unités touristiques dans la commune de Limete.

Cette mission, a-t-il dit,  constitue un prélude à une vaste opération de contrôle visant l’amélioration de la qualité de ces unités de la ville capitale de Kinshasa.

Elle a pour mission  sur terrain entre autres contrôler les conditions d’exploitation des unités touristiques dans la commune de Limete, vérifier les documents administratifs en leur possession, et les sensibiliser au paiement de la taxe du Fond de promotion du Tourisme(FPT) en se dotant de trois documents officiels importants.

Il s’agit, a-t-il précisé,  de la loi portant principes fondamentaux relatif au tourisme en RDC ; l’Arrêté déterminant les conditions d’exploitation et fixant les critères de classification et d’homologation des établissements d’hébergement et restauration en RDC ; et l’ordonnance-loi fixant la nomenclature des impôts, droits, taxes et redevances de la province et de l’Entité territoriale décentralisée ainsi que des modalités pratiques de leur répartition.

Pour le ministre provincial du Tourisme, seule la rigueur de la loi incite les inciviques à se mettre en ordre, et par conséquent les unités touristiques de Limete prendront de la valeur.

«Si Limete est nettoyée, tout Kinshasa aura dans peu de temps des unités touristiques propres, attirantes et accueillantes», a-t-il  estimé.

3.000 unités touristiques insuffisamment exploitées

D’après le ministre Tenge , la nature touristique de la ville de Kinshasa avec ses 3.000 unités touristiques comprenant divers établissements d’hébergement, de restauration, des sites touristiques, des agences de voyages et tourisme, des musées, des parcs animaliers et botaniques ainsi que des monuments et places publiques regorge d’un potentiel touristique insuffisamment exploité.

Pour leur exploitation efficiente au bénéfice de la population kinoise en particulier et congolaise en général, le Gouvernement provincial de Kinshasa a inscrit dans son programme initié par le Gouverneur Gentiny Ngobila, intitulé «Kinshasa-Bopeto», un tourisme qui doit devenir un secteur créateur de richesses et d’emplois (surtout pour les femmes et les jeunes) dans le respect de l’environnement et de la diversité culturelle.

Au regard de son secteur, le ministre provincial du Tourisme a opté pour deux priorités dans le plan d’actions 2021 à savoir, la maximisation des recettes et l’amélioration  de la qualité des unités touristiques.

Pour ces deux objectifs, il a recommandé aux agents et cadres de ce secteur d’assurer au préalable des conditions dans lesquelles ces unités sont exploitées.

«Le fait de ne pas respecter les normes signifie brader la qualité de service et du confort auquel  le touriste a droit  dès qu’il cherche à se divertir», a-t-il indiqué. ACP/Kayu/Cfm/Thd