Covid-19 : le couvre-feu repoussé de 22 heures à 4 heures du matin à Kinshasa

0
409

Kinshasa, 13 avril 2021 (ACP).- La task force présidentielle contre la Covid-19, sous la direction du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a décidé mardi de repousser le couvre-feu de  22 heures à 4 heures du matin à Kinshasa où la courbe épidémique est descendante.

En effet, la task force présidentielle contre la Covid-19 qui s’était réunie afin d’évaluer la situation épidémiologique sur le territoire national ainsi que les mesures prises pour endiguer cette pandémie, a aussi décidé la levée du couvre-feu dans les provinces où la circulation du virus est faible.

Par ailleurs, la task force présidentielle contre la Covid-19 a annoncé le lancement  dès le lundi 19 avril prochain de la vaccination sur toute l’étendue du territoire national tout en rassurant que le vaccin  Astra Zaneca, déjà disponible en RDC, ne présente aucun inconvénient sur la population.

Voici dans son intégralité, le communiqué de la cellule de communication présidentielle parvenu le même mardi à l’ACP.

Sous la direction du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, la Task force présidentielle contre la covid-19 s’est réunie ce mardi afin d’évaluer  la situation  épidémiologique sur le territoire national ainsi  que les mesures prises pour endiguer cette pandémie.

Dans les provinces où la circulation du virus est faible, il a été décidé la levée du couvre- feu.

Dans d’autres provinces dont la ville de Kinshasa où la courbe épidémique est descendante, le couvre-feu en vigueur  est repoussé à 22 heures jusqu’à 4 heures du matin.

Par ailleurs, la Task force présidentielle contre la covid-19 a décidé de lancer la vaccination dès le lundi 19 avril prochain. Après étude, la Task force a rassuré que le vaccin Astra Zaneca  déjà  disponible  en RDC  ne présente aucun inconvénient  sur la population. D’où  la décision prise de débuter la campagne de vaccination dès  le lundi 19 avril 2021 sur toute l’étendue du territoire.

Selon le ministre de l’intérieur sortant qui a fait la restitution  de cette réunion, la vaccination sera volontaire et la priorité sera accordée au personnel soignant, aux personnes vulnérables souffrant  des maladies chroniques et à toutes les personnes exposées à un flux important dans l’exercice  de leur travail. ACP/Dra/May