Atelier sur l’utilité  du scoutisme à la formation de la personnalité au Foyer social Djakarta

0
262

Kinshasa, 14 avril 2021 (ACP).- Le commissariat provincial scout de Kinshasa organise du 14 au 15 avril  au Foyer social «Djakarta», dans la commune de Kalamu, un atelier sur le thème «scoutisme et formation de la personnalité» dans  le cadre de l’exécution de son plan d’actions pour l’exercice 2021.

Le formateur international, Marcassin Mbenza a édifié l’assistance  composée d’une dizaine d’étudiants de l’Université de l’Association chrétienne des jeunes gens et Association chrétienne féminine (UNYMCA), sur la méthode scoute et son impact dans l’édification de la personnalité responsable.

L’orateur a articulé en deux jours ses interventions en  vue de faciliter la compréhension des participants. La première journée a été consacrée à la définition de la méthode scoute ainsi qu’à l’explication de ses 4 premiers éléments sur les 8 qu’elle comprend en son sein. « La méthode scoute est un système d’auto-éducation progressive fondé sur les 8 éléments précités », a dit le formateur international, avant d’expliquer que c’est aussi un arsenal des moyens mis en œuvre  dans  le mouvement scout pour atteindre ses objectifs de  formation de la personne humaine ou de la personnalité responsable.

M. Mbenza a fait savoir que les quatre premiers éléments de la méthode scoute sont «une promesse et une loi, une éducation par l’action, une vie en petit groupe et un système de progression personnelle», avant d’expliquer que l’adhésion au scoutisme, doit se faire de son gré à travers un engagement personnel pour un code quelconque de bon comportement et d’accepter la responsabilité d’ être fidèle à la parole donnée tout au long de sa vie et en toute circonstance.

Il a  relevé au sujet de l’éducation par l’action dans la méthode scoute, l’accent mis sur l’observation, la démonstration, l’expérimentation comme des voies à suivre pour éduquer, instruire les jeunes afin d’une assimilation sans heurts, ajoutant l’insistance sur ces styles qui amènent  le jeune à être prêt à faire, à agir et à exécuter des tâches.

Stratégie de vie en petit groupe

Par  ailleurs, le formateur a clarifié le troisième élément de «La  vie en petit groupe» comme une stratégie consistant à apprendre à s’organiser dans un système de «petit groupe» appelé ‘’patrouille’’ dans lequel chaque enfant accomplit une tâche bien définie et spécifique  par rapport aux autres sous la direction d’un responsable.

Quant au quatrième élément  relatif  au «système  de progression personnelle», l’animateur de l’atelier a fait observer que le programme scout est conçu d’une manière progressive afin de répondre au besoin d’un développement graduel et harmonieux des jeunes, poursuivant que cette progression est personnelle dans la mesure où elle permet au jeune de grandir lui-même en établissant  lui-même ses options, ses objectifs et,  par ricochet, ses perspectives d’avenir en vue de bénéficier dans son cheminement de l’accompagnement de vieux routiers, voire des navigateurs qui sont des encadreurs de petits relativement mûrs  dont l’âge varie entre 15 à 19 ans pour les plus jeunes et 19 à 25 ans pour les autres. ACP/Kayu/FMB