Centrafrique : marche de protestation contre toute initiative de dialogue avec un chef rebelle

0
586

Kinshasa, 14 avril 2021 (ACP).- Le Collectif 28-29, issu de la société civile centrafricaine, a organisé mardi une marche de protestation pour décrier toute initiative visant un quelconque dialogue avec Ali Ndarassa, dirigeant du groupe rebelle Unité pour la paix en Centrafrique (UPC), ont rapporté mercredi, les médias internationaux.

Un sit-in, selon les sources,  a été organisé mardi devant le quartier général de la mission onusienne de paix en Centrafrique (MINUSCA) à Bangui. Le chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, avait indiqué sur les ondes internationales qu’il était souhaitable de faire asseoir Ali Ndarassa et les autorités centrafricaines autour d’une même table.

Le 5 avril dernier, le chef rebelle, à la surprise générale, annonçait son retrait de la Coalition des patriotes pour le changement, une nouvelle alliance rebelle dont le coordonnateur est l’ancien président centrafricain François Bozizé, pour revenir dans l’Accord de paix du 6 février 2019.

La nouvelle coalition rebelle, dont le plus gros fournisseur en hommes est l’UPC, a lancé des attaques coordonnées sur l’ensemble du territoire centrafricain, de la mi-décembre 2020 jusqu’en janvier 2021. Le retournement de la situation a été possible grâce aux offensives des forces de défense et de sécurité centrafricaines, appuyées par les forces spéciales russes et rwandaises. ACP/Kayu/FMB