La chenille légionnaire d’automne du maïs menace la sécurité alimentaire en RDC

0
111

Kinshasa, 14 Avril 2021 (ACP).- Le secrétaire général à l’Agriculture, Evariste Bushabu Bopeming, a affirmé que l’invasion de la production de maïs par la Chenille légionnaire d’automne(CLA) menace la sécurité alimentaire et les revenus des petits producteurs en République démocratique du Congo.

M. Bushabu l’a fait savoir mercredi au Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa dans le cadre du Projet de lutte contre ce ravageur, financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Il s’agit, pour le SG de l’Agriculture, de réunir les parties prenantes en vue de requérir des idées clés  devant conduire à la lutte et la formation des petits agriculteurs.

Du constat fait sur le terrain, a-t-il dit, de la détérioration de la sécurité alimentaire, dans les régions du centre et de l’Est de la RDC, est principalement due à la baisse de production agricole.

Par ailleurs, les conflits, les inondations, l’insuffisance des pluies et l’accès limité à la terre et aux intrants contribuent également aux pertes de production.

Mme Véronique Praz de Land O’Lakes  Ventures 37 qui assure la mise en œuvre dudit projet en RDC pour une durée de cinq ans, a attesté que ce projet couvre les provinces du Haut-Katanga, du  Tanganyika, du Kasaï central, de la Lomami, du Sud-Kivu, et de Kinshasa.   Les stations de l’Institut national d’étude et la recherche agronomiques (INERA) intervient dans les tests des technologiques des zones écologiques qu’elles couvrent au pays.

Elle a rappelé que souvent les petits producteurs ne savent pas distinguer le ravageur utilisant des produits toxiques qui détruisent l’environnement et ne respectent pas le calendrier agricole.   Ce qui nécessite de bonnes pratiques agricoles et le respect du calendrier agricole, a-t-elle soutenu.

L’IITA, l’INERA et Villa Crop Protection (une organisation basée en Afrique du Sud), sont des partenaires à ce projet.

Originaire des Amériques, la Chenille légionnaire d’automne(CLA) a été signalée en Afrique de l’Ouest en 2016 et un peu plus tard en Afrique centrale notamment la RDC. ACP/ Kitabungi & Manzenza