PT-NTIC : le gouvernement entend faire du numérique un outil de développement économique

0
196

Kinshasa, 14 avril 2021 (ACP).- Le ministre des Postes, télécommunications,  nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC), Augustin  Kibassa  Maliba,  a indiqué  mardi à l’ouverture de la table ronde  sur le digital 2021,  que le gouvernement entend faire  du numérique, un outil de développement économique de la République démocratique du Congo (RDC), a appris mercredi l’ACP du ministère des PT-NTIC.

Selon la source, l’objectif visé de ce forum est d’échanger des vues sur notamment, les enjeux et les défis  du numérique ; les critères de priorisation des différents projets et des orientations de la planification de la mise en œuvre du numéro d’identification nationale ; la maximisation des recettes ; les sources de financement du projet et la réglementation  ainsi que la gouvernance et le cyber sécurité.

Le ministre Kibassa qui représentait le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a  fait savoir que  le processus  d’accélération de la mise en œuvre du Plan national du numérique  de la RDC à horizon 2025, figurera parmi les objectifs majeurs du gouvernement de l’Union Sacrée de la Nation, avant d’ajouter que  les enjeux et les défis à réaliser par le nouveau gouvernement pour transiter vers l’économie numérique seront priorisés. «Il s’est avéré que l’amorçage de la mise en œuvre des projets de numérisation de notre plan sectoriel a été, d’une part, perturbé par les contraintes liées à la pandémie de la Covid-19 et ses conséquences économiques dévastatrices, et d’autre part, par des pesanteurs politiques qui ont entraîné l’avènement de la dynamique de l’Union sacrée de la nation»,   a affirmé  le ministre des PT-NTIC.

Pour Augustin Kibassa, précise la même source, nonobstant ces difficultés, de nombreux projets prioritaires  relatifs au plan stratégique ont été lancés notamment, le Système national d’identité digital (SNID), la numérisation du cadastre foncier, la mise en œuvre du projet du Réseau national de  recherches  et de l’enseignement, sans oublier la maximisation des recettes,  à la faveur des renforcements de la numérisation intégrale de la chaîne des recettes et des dépenses, ce, à travers la mise en œuvre d’un important projet pour lequel un protocole d’accord a été signé et dont les négociations sont en cours de finalisation.

Pour rappel, le ministre Augustin Kibasa Maliba est reconduit à la tête du ministère des Postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’Information et de la communication (PTNTIC), dans le gouvernement de l’Union sacrée de la nation publié lundi 12 avril dernier. ACP/Kayu/FMB