APKOR : le président victime d’un harcèlement téléphonique des inconnus

0
942

Mbuji-Mayi, 14 avril 2021 (ACP).- Le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental (APKOR), Yves Mwamba Kadima, est victime depuis le début du mois en cours, avec la destitution le 1er avril par la plénière, du gouverneur de province, victime d‘un harcèlement téléphonique avec menaces de la part des inconnus, a expliqué le speaker aux agents et fonctionnaires œuvrant au sein de l’organe délibérant, a appris mercredi l’ACP.

Yves Mwamba regrette le fait qu’il soit pris pour cible par ses détracteurs qui lui accordent la paternité de la motion de défiance ayant abouti à la destitution du gouverneur Jean Maweja Muteba. Pour lui, la décision de la plénière est au dessus de tous, et ne doit nullement être attribué à un député, fût-il président de l’organe délibérant.

Il a rappelé dans un message à ses collaborateurs, le fait qu’en sa qualité de président de l’organe délibérant, il a posé des actes conformément aux prescrits du règlement intérieur de la première institution politique de la province, et demande par conséquent aux uns et aux autres, de mettre fin aux menaces de nature à perturber le bon fonctionnement de l’APKOR en cette période de session.  ACP/Kayu/AWA