Clôture de la caravane sanitaire pour le dépistage gratuit du diabète et de l’hypertension  à Kimbanseke

0
194

Kinshasa, 15 avril 2021 (2021).- Le fondateur de l’ASBL  »MAS Help », l’Evangéliste Massamba Nzinga a procédé mercredi, à la clôture de la caravane sanitaire pour le dépistage gratuit du diabète, de l’hypertension et de sensibilisation aux gestes barrières anti Covid-19, organisée par sa structure en collaboration avec l’ONG  »internationale Malaïka », au quartier Boma dans la commune de Kimbanseke.

Selon  M. Massamba Nzinga, cette caravane sanitaire de trois jours a consisté au dépistage gratuit de la population de ce coin, affirmant que cette action va s’étendre dans plusieurs coins du pays, avant d’annoncer la construction dans ce quartier d’un centre de santé moderne où les habitants pourront avoir accès aux soins gratuits en toute quiétude.

De son côté, la présidente de  »MAS HELP » Zouzou Massamba, a précisé que le choix de la commune de Kimbanseke pour cette caravane, se justifie en ce qu’elle est la municipalité urbaine la plus peuplée à Kinshasa  où se comptent plusieurs familles démunies. D’où    la nécessité   d’aider cette population à accéder aux soins appropriés.

Elle a laissé entendre que son  »Asbl  » compte dans l’avenir étendre ces consultations notamment, avec le  »Cancer »,  »fournir le service d’ophtalmologie et d’autres, et cela de manière régulière durant cette année.

À cet effet, Zouzou Massamba a sollicité le soutien  du gouvernement de la République et  des partenaires  en vue de concrétiser ce projet et de construire un centre moderne dans cette partie de la capitale.

Le docteur principal de l’ASBL  »MAS HELP » Dr Ilunga Godefroid a fait savoir que l’hypertension et le diabète sont des pathologies chroniques et passantes souvent inaperçues auprès des personnes qui en souffrent.  » Nous avons pensé  amener cette population à comprendre l’hypertension artérielle. Lorsque nous identifions un malade souffrant de ces pathologies, nous l’instruisons sur les bonnes habitudes à adopter notamment sur l’alimentation avant de le soumettre à un traitement. , a-t-il souligné.

Durant ces trois jours de dépistage, a-t-il indiqué, si on pourrait faire la prévalence, environ une personne sur trois souffre de l’hypertension artérielle. Donc, ce sont des maladies qui passent silencieuses et la population doit se faire dépister, car, l’hypertension et le diabète  peuvent causer plusieurs retentissements dans d’autres organes du corps notamment, le cerveau, le cœur, le rein, etc.

De son coté, la présidente fondatrice de l’ONG Malaïka international docteur Zaïna Kalombo, a rappelé que cette caravane a offert à la population de ce coin  la possibilité de se faire dépister   ces pathologies,  se faire consulter et de bénéficier du traitement  gratuit, et une meilleure prise en charge  est aussi prévue après la caravane.

Elle s’est dit indignée de voir les mineurs souffrants inconsciemment du diabète, une situation qui, selon elle, pourrait entraîner la mort précoce si l’on intervenait à temps. ACP/Kayu/AWA