Le Premier ministre Sama Lukonde est entouré des guerriers, selon  Me Matadiwamba

0
560

Kinshasa, 15 avril 2021(ACP).- le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde est entouré de guerriers dans son gouvernement, a déclaré le bâtonnier national et cadre de la plate-forme politique « l’Alliance des forces démocratiques du Congo et alliés, (AFDC et Alliés), Me Matadi Wamba Kamba Mutu, au cours d’une interview qu’il a accordée jeudi, à la presse à la Gombe, sur   la composition de la nouvelle équipe gouvernementale.

Me Matadi Wamba Kamba Mutu a remercié le Président de la République Félix Tshisekedi et le Premier ministre  Sama Lukonde  pour les 5 postes accordés dans le gouvernement à sa plate-forme politique qui, a-t-il dit, se sent à l’aise dans l’Union Sacrée.

 « Ce nouveau gouvernement  a  les qualités  pour assumer sa mission. Il est plus ou moins équilibré. Il est constitué  des personnalités capables de se battre pour la réussite de la mission lui confiée»,   a  reconnu Me Matadi Wamba.

Il a estimé qu’au-delà de sa configuration, ce gouvernement sera jugé par rapport au résultat. « C’est normal que les autres pointent du doigt  ce qu’ils qualifient de déséquilibre géopolitique de l’équipe gouvernementale », a-t-il dit avant de plaider pour l’amélioration des conditions sociales  des Congolais.

« Il faut désormais tirer les Congolais  de la situation qui est la leur depuis des années, caractérisée par le  manque de   salaire décent, l’absence des conditions de vie dignes, le manque de bureau de travail dans plusieurs services publics, etc. », a-t-il souligné , avant d’inviter le nouveau gouvernement à améliorer  les conditions de vie qui riment avec l’indépendance et la paix dans le pays.

Par ailleurs, il a fait savoir que  les immunités des poursuites et des privilèges de juridiction présentent des effets néfastes.

« Nous pensons qu’il faut absolument reformer leurs règles. Nul n’a des droits acquis définitivement. L’idée d’une reforme ne fait outrage qu’à ceux  qui ne supporteraient pas d’être privés d’un droit contestable », a souligné le bâtonnier  Matadi Wamba.

ACP/GGK