Les  habitants de  Demba appelés à cultiver la paix

0
217

Kinshasa, 15 avril 2021(ACP).- Le député national Dominique Lukono Sowa, élu de la circonscription électorale de Demba, au Kasaï Central, a appelé, jeudi, les habitants du territoire de Demba à cultiver la paix au cours d’un entretien avec l’ACP.

Il  a lancé cet appel à la suite des bagarres rangées survenues à la fin du mois de mars 2021 entre les habitants de Demba, au Kasaï Central, à ceux  de Mweka dans la province du Kasaï qui ont causé la mort de près de 5 personnes et plusieurs blessés et la destruction des maisons se disputant l’appartenance de la gare ferroviaire de Bakwa Kenge à l’une de ces deux provinces.

Selon le député Lukono Sowa, le conflit qui persiste jusqu’à présent entre les habitants de ces territoires résulte de plusieurs amalgames provenant d’un mélange entre le nom d’une gare et d’un groupement, ajoutant qu’avant le démembrement de l’ex Kasaï Occidental, tous ces peuples vivaient en harmonie.

« Il est impérieux que l’autorité publique compétente se penche sur cette question pour que la paix sociale et le calme reviennent dans cette agglomération rurale », a recommandé Lukono Sowa avant d’appeler les services spécialisés à mener des enquêtes et études approfondies sur le conflit.

Pour le rétablissement de la paix

Pour sa part, le sénateur Dénis Kambayi Cimbumbu, élu de la circonscription électorale de Kananga et président de la Synergie des notables et associations du Grand Kasaï (SYNAGK), a promis de tout mettre en œuvre pour que les fils et filles  de l’espace Kasai fument le calumet de paix.

Denis Kambayi Cimbumbu a promis de réunir, dans un proche avenir, les notables de ces deux provinces pour qu’une solution durable et définitive soit trouvée dans l’intérêt de toutes les parties en conflit, avant d’exhorter les uns et les autres à privilégier le développement de l’Espace Kasaï.

Il a envisagé la tenue, sous le parrainage de l’autorité publique compétente, d’un barza intercommunautaire dans le Grand Kasaï, afin de réunir tous les fils et filles afin de mettre fin au climat de mésentente entre les populations.

ACP/GGK