Flambée des prix des produits de consommation de première nécessité à Kinshasa

0
188

Kinshasa, 16 avril 2021 (ACP).- Les prix des produits de consommation de première nécessité continuent, au cours de la période allant depuis le 28 mars dernier jusqu’à ce jour, à connaitre une hausse dans les principaux marchés de la ville de Kinshasa, a constaté l’ACP à l’issue d’une enquête minute.

L’enquête révèle qu’un carton de poissons salés de 9 kg de marque wui qui coûtait, avant la période sous examen, à 106.000  (cent six mille) FC, se vend actuellement à 108.000 (cent huit mille) FC, soit 2.000 (deux mille) FC de surplus ; un carton de viande de bœuf surgelé de 20 kg est passé de 210.000 (deux cent dix mille) FC à 215.000 (deux cent quinze mille) FC, une augmentation de 5.000 (cinq mille) FC ; un carton de poissons chinchards de 30 kg 20+ qui coûtait 155.000 (cent cinquante-cinq mille) FC se négocie à (cent soixante-trois mille) FC à ce jour.

Les cartons de cuisses de poulets de 10 kg, de poumons, de poulets de marque wilki qui se vendait respectivement à 33.000 (trente-trois mille) FC, à 35.000 (trente-cinq mille) FC et à 72.500 (soixante-douze mille cinq cent) FC, se vendent actuellement à 35.000 (trente-cinq mille) FC, à 41.000 (quarante et un mille) FC et 75.000 (soixante-quinze mille) FC. Les autres produits tels que les sacs de charbon de braise ; de sucre 50 kg ; du riz 50 kg ; de haricots 100kg ; de cossettes de manioc ; de maïs ; de semoule de 25 kg ; de savons de marque le coq de 36 pièces, ont connu également une flambée de prix au cours de la période sous examen.

Ces produits se vendent respectivement à  45.000 (quarante-cinq mille) FC contre 40.000 (quarante mille) FC ; 97.500 (quatre-vingt-dix-sept mille cinq cents) FC contre 96.600 (quatre-vingt-six mille six cents) FC ; 92.000 (quatre-vingt-douze mille) FC contre 90.000 (quatre-vingt-dix mille) FC ; 225 (deux cent vingt-cinq) USD contre 220 (deux cent vingt) USD ; 133.000 (cent trente-trois mille) FC contre 120.000 (cent vingt mille) FC ; 110.000 (cent dix mille) FC contre 100.000 (cent mille) FC ; 40.000 (quarante mille) FC contre 33.000 (trente-trois mille) FC ainsi que 18.200 (dix-huit mille deux cents) FC contre 17.500 (dix-sept mille cinq cents) FC.

D’autres produits divers ont aussi connu une hausse de prix à Kinshasa à savoir, le carton de lait de marque Nido en sachets de 20 gr/400 pièces, le carton de spaghettis de marque de 400 gr de 20 pièces, le carton de margarine, le paquet d’eau communément appelée « Eau pure » de 20 pièces, le carton de boite de conserve de marque Rio, le carton de lait en poudre/ 400 gr , le carton de boites de conserves  Africa queen et de Bill bœuf.

Ces articles se négocient respectivement à 51 (cinquante et un) USD contre 45,5 (quarante-cinq, cinq cents) USD ; 17.200 (dix-sept mille deux cents) FC contre 16.200 (seize mille deux cents) FC ; 39.000 (trente-neuf mille) FC contre 37.200 (trente-sept mille deux cents) FC ; 1.500 (mille cinq cents) FC contre 1.000 (mille) FC ; 105.000 (cent cinq mille) FC contre 103.000 (cent trois mille) FC ; 155.000 (cent cinquante-cinq mille) FC contre 154.500 (cent cinquante-quatre mille cinq cents) FC ; 33.000 (trente-trois mille) FC contre 28.000 (vingt-huit mille) FC ; 50.000 (cinquante mille) FC contre 45.000 (quarante-cinq mille) FC.

Les produits ayant gardé la stabilité de prix

D’autres articles par contre, ont observé une stabilité de prix, à l’exemple des boites des conserves de marque Anny de 125 gr contenant 50 pièces, d’ampoules 100 pièces, de Pampers de 48 pièces. Ces articles ont gardé respectivement le prix  de 56.600 (cinquante-six mille six cents) FC le carton ; 45.000 (quarante-cinq mille) FC le paquet et 25.000 le paquet (vingt-cinq mille) FC le paquet.

Certains opérateurs économiques interrogés attribuent la flambée des prix à un certain nombre de paramètres liés notamment au coût élevé de fraits aériens et des frais douaniers, à la baisse d’importations suite aux restrictions liées à la pandémie de covid-19. ACP/Kayu/NiG/JFM